The Gambia’s AFCON debut: from underdogs to title contenders

Will the Gambian beat Cameroon in the quarter-final?Originally published on Global VoicesThe Gambia vs Burkina Faso team. Image by Kyselak, 23 October 2010, Wikimedia Commons, The GNU Free Documentation License (GFDL). When The Gambia arrived in Cameroon for the Africa Cup of Nations, many thought they were just there to make up the numbers and … Continue reading “The Gambia’s AFCON debut: from underdogs to title contenders”

Bloquons l’armée sur le campus !

Le 3 février à 18H au bâtiment Stendhal, les militaires investissent le campus de Grenoble pour recruter de la chair à canon étudiante. Nous notons depuis quelques années une propagande insistante envers la jeunesse : Des publicités bien en vue, une série de promotion des services secrets (Bureau des légendes), l’achat d’auteur (Red Team), et … Continue reading “Bloquons l’armée sur le campus !”

Togo – European Union New Partnership Framework and Renewed Financial Commitment

LOMÉ, Togo–(BUSINESS WIRE/AETOSWire)– An official ceremony to present and launch the 2021-2027 Joint Multiyear Programming Document (DCP) was held in Lomé on January12 at the 2022,headquarters of the Ministry of Planning, Development and Cooperation. Adopted on December 16 2021, the Joint Programming Document was developed in an inclusive approach with the European Union, Germany and … Continue reading “Togo – European Union New Partnership Framework and Renewed Financial Commitment”

La Turquie, une nouvelle puissance africaine

En quelques décennies, la Turquie a développé un réseau dense de relations économiques, politiques et militaires avec l’Afrique. Elle est devenue un partenaire incontournable de nombre de pays du continent, au point d’inquiéter d’autres puissances comme la France. Le troisième sommet Turquie-Afrique s’est tenu à Istanbul les 17 et 18 décembre 2021. Ayant pour thème le « partenariat … Continue reading “La Turquie, une nouvelle puissance africaine”

Al-Qaida : un plan d’expansion vers le Golfe de Guinée (Analyse)

– Des groupes relevant d’Al-Qaïda ont perpétré deux attaques contre l’armée béninoise à partir du Nord et Boko Haram est déployé du côté de l’Est. Le Bénin et le Togo ont essuyé, à la fin de l’année écoulée, des attaques terroristes depuis leurs frontières communes avec le Burkina Faso, ce qui a constitué la principale … Continue reading “Al-Qaida : un plan d’expansion vers le Golfe de Guinée (Analyse)”

2022, une année à hauts risques pour la paix en Afrique 

À la persistance des crises déjà existantes (Sahel, est de la RDC, Corne de l’Afrique, Bassin du Lac Tchad), pourraient s’ajouter en 2022 de nouveaux conflits (Algérie/Maroc, Ethiopie et ses voisins) qui fragiliseraient la paix et la stabilité en Afrique.   C’est sans doute un mauvais présage : l’année 2022 commence en Afrique par un bras de … Continue reading “2022, une année à hauts risques pour la paix en Afrique “

Censures : la Loi Avia revient par la fenêtre !

L’élection présidentielle de 2022 approchant à grands pas, les mesures de censure ou de pré-censure s’accumulent. Après la commission Bronner, après Viginum, la loi Avia — retoquée par le Conseil Constitutionnel — revient sous le couvert de la loi sur le séparatisme (sic). La loi Avia est morte ! Vive la loi sur le séparatisme ! La … Continue reading “Censures : la Loi Avia revient par la
fenêtre !”

2021, la pire année pour le Sahel 

Entre massacres des populations civiles à grandes échelles, second coup d’Etat militaire au Mali et extension des activités djihadistes à de nouveaux territoires, l’année qui s’achève ce vendredi aura été la plus mauvaise pour la lutte antiterroriste au Sahel.  L’année 2021 avait mal commencé avec le massacre de plus de cent personnes dans deux villages … Continue reading “2021, la pire année pour le Sahel “

Les universités, clé du développement des pays du Sud

On a longtemps pu douter que les universités appartiennent à un territoire donné et participent à son développement, tant, d’abord préoccupées de la production et de la transmission des savoirs, elles penchaient délibérément du côté de l’universel. Cela vaut pour les pays développés, les premiers à disposer depuis longtemps d’universités. Mais cela vaut aussi pour … Continue reading “Les universités, clé du développement des pays du Sud”

« Il faut accepter que l’histoire de l’Afrique s’écrive sans la France » – Entretien avec Thomas Borrel et Thomas Deltombe

« Il n’y a plus de politique africaine de la France » déclarait le président Emmanuel Macron devant les étudiants burkinabè, en 2017. Avant lui, c’était François Hollande : « Le temps de la Françafrique est révolu ». Encore avant, Nicolas Sarkozy disait vouloir « en finir avec 50 ans de Françafrique ». Cela n’empêche pas aujourd’hui Jean-Yves Le Drian, ministre des … Continue reading “« Il faut accepter que l’histoire de l’Afrique s’écrive sans la France » – Entretien avec Thomas Borrel et Thomas Deltombe”

Les industriels proches de Macron et de Kohler à l’assaut de l’Afrique

L’annonce de fin des activités de transport et de logistique du groupe Bolloré en Afrique a créé une onde de choc sur le continent tant le nom de cette famille est associé aux turpitudes de la France en Afrique. Ce n’est pas pour autant le chant du cygne de la Françafrique. L’ombre des amis d’Emmanuel … Continue reading “Les industriels proches de Macron et de Kohler à l’assaut de l’Afrique”

Togo : un sérieux coup de canif dans la liberté de la presse 

Ferdinand Ayité directeur de publication de L’Alternative et Joël Egah, directeur de l’hebdomadaire Fraternité ont été jetés en prison au Togo où ils sont poursuivis pour « diffamation » et « outrage à l’autorité ». La détention des deux journalistes a provoqué la stupeur générale de leurs confrères et la colère de « Reporters sans frontière »s … Continue reading “Togo : un sérieux coup de canif dans la liberté de la presse “

DEMANDE DE LIBERATION DE JOURNALISTES AU TOGO

Depuis l’arrestation, le vendredi dernier, de Ferdinand Ayité et Joël Egah, respectivement directeurs de publication du bihebdomadaire L’Alternative et de l’hebdomadaire Fraternité, pour diffamation et outrage à l’autorité, des voix et non des moindres, ne cessent de s’élever pour exiger leur libération. Pas plus tard qu’hier, la Conférence des évêques du Togo a joint sa … Continue reading “DEMANDE DE LIBERATION DE JOURNALISTES AU TOGO”

L’incarcération d’Oumar Mariko, « le Mélenchon malien »

Oumar Mariko, leader du parti de gauche Sadi (voir son portrait ci dessous), a été jeté dans les geôles de Bamako, le 6 décembre dernier, pour « propos injurieux » à l’encontre du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. Pour cet opposant considéré comme le « Mélenchon malien » c’est un retour aux sources, puisqu’il avait connu la prison … Continue reading “L’incarcération d’Oumar Mariko, « le Mélenchon malien »”

A Global South perspective on the fight against the climate crisis

After a few weeks reflecting on the United Nations Global Climate meeting better known as COP26, I must say that its outcomes left me with strongly mixed feelings. From my perspective as a Climate and Oceans Campaigner from Senegal, Africa, the COP26 results were quite frankly a death sentence for communities across the globe. Instead … Continue reading “A Global South perspective on the fight against the climate crisis”

Le crépuscule de la démocratie en Afrique de l’Ouest 

Alors qu’elle a été citée aux débuts des années 2000 comme une des sous-régions africaines qui a enregistré le plus de progrès en matière de libertés, l’Afrique de l’Ouest connaît aujourd’hui un grave recul démocratique. Entre coups d’Etats militaires et élections truquées. Et avec des groupes terroristes en embuscade. L’Afrique de l’Ouest connaît aujourd’hui un … Continue reading “Le crépuscule de la démocratie en Afrique de l’Ouest “

Une centaine de «terroristes» tués dans une opération commune Burkina-Niger

Les forces armées du Burkina Faso et du Niger ont affirmé avoir tué une centaine de «terroristes» au cours d’une opération commune effectuée du 25 novembre au 9 décembre, à la frontière entre ces deux pays, confrontés à des attaques djihadistes récurrentes. Les différentes actions ont permis de «neutraliser une centaine de terroristes» et d’«appréhender … Continue reading “Une centaine de «terroristes» tués dans une opération commune Burkina-Niger”

La contagion jihadiste hors du Sahel vers le littoral s’accélère

Bénin, Togo, Cote d’Ivoire… la violence jihadiste qui ravage depuis des années la région du Sahel déborde toujours plus vers les pays côtiers du Golfe du Guinée, phénomène qui va se poursuivre et qui pose un défi urgent aux gouvernements.. Différents experts et responsables interrogés par l’AFP au Forum international de Dakar sur la paix … Continue reading “La contagion jihadiste hors du Sahel vers le littoral s’accélère”

Sécurité Afrique : la France pilote seule le forum de Dakar  

« Qui paie, commande » : le Forum de Dakar sur la paix et la sécurité qui se tient sa 7 ème édition lundi 6 et mardi 7 prochains à Dakar, n’échappe pas à la règle. En versant 800.000 euros pour l’organisation de cette manifestation, le ministère français de la défense en reste, dans la réalité, … Continue reading “Sécurité Afrique : la France pilote seule le forum de Dakar  “

Proparco et la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA s’associent en faveur de la promotion de l’accès au logement abordable pour les populations à revenus modestes dans les 8 pays de l’UEMOA .

Ce 25 novembre 2021, les deux institutions ont officialisé leur partenariat, à Lomé, par un prêt de 40 millions d’euros de Proparco à la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) pour le refinancement de prêts au logement abordable consentis par les banques de l’UEMOA aux populations à revenus modestes de la zone. Le … Continue reading “Proparco et la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA s’associent en faveur de la promotion de l’accès au logement abordable pour les populations à revenus modestes dans les 8 pays de l’UEMOA .”

OPERATION CONJOINTE KOUDANLGOU CONTRE LE TERRORISME

A la faveur d’un point de presse tenu le 30 novembre dernier, le ministre de la Sécurité du Burkina Faso, Maxime Koné, a fait le point de l’opération conjointe Koudanlgou qui a mobilisé, du 21 au 27 novembre dernier,  les armées du Burkina Faso, du Togo, du Ghana et de la Côte d’Ivoire aux frontières … Continue reading “OPERATION CONJOINTE KOUDANLGOU CONTRE LE TERRORISME”

L’avenir est aux grands ensembles : Pour un Maghreb de l’intelligence

«Le spectacle du monde ressemble à celui des Jeux olympiques : les uns y tiennent boutique ; d’autres paient de leur personne ; d’autres se contentent de regarder.»   Pythagore   Résumé  Dans cette contribution je décris la résilience  d’un pays qui a pu traverser les tempêtes et qui arrive à s’adapter malgré toutes les tentatives … Continue reading “L’avenir est aux grands ensembles : Pour un
Maghreb de l’intelligence”

Laurent Ghagbo, figure de proue du combat anti colonial en Afrique

« Nous reprendrons le combat anticolonial là où Houphouet l’a laissé » : il y a longtemps que Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien rentré dans son pays le 17 août, s’est explicitement posé en héritier du « Père de la Nation ». Une chronique de Michel Galy La refondation du FPI, transformé en PPPA- CI (Parti des peuples africains- … Continue reading “Laurent Ghagbo, figure de proue du combat anti colonial en Afrique”

La déconfiture de la diplomatie française en Afrique et au Maghreb

La Diplomatie française, en baisse de forme ; comme ivre, est prise de malaise dès qu’elle essaye de se relever ! On dirait qu’elle approche de sa fin. Une chronique de Xavier Houzel En Afrique de l’Ouest et du Centre, où le ridicule ne fait plus rire personne (fini les traits d’humour involontaires de Idi Amin … Continue reading “La déconfiture de la diplomatie française en Afrique et au Maghreb”

La Turquie, nouvel acteur majeur en Afrique ?

« Qu’est-ce qui fait courir Erdogan en Afrique ? » Après la dernière tournée de Recep Tayyip Erdogan sur le continent, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les motifs de ce voyage et, surtout, sur ses conséquences. Du 17 au 21 octobre dernier, le président turc s’est rendu en Angola, au Nigeria et au Togo. Dès son retour, il … Continue reading “La Turquie, nouvel acteur majeur en Afrique ?”

Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour l’organisation d’élections libres et transparentes dans leurs pays respectifs. Pour rappel, la CEDEAO a demandé au colonel-major Mamady Doubouya à la tête de la Guinée-Conakry depuis son putsch du 5 septembre dernier, de passer le témoin dans un délai de six mois à un président démocratiquement élu, et au colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, d’en faire autant au plus tard le 27 février prochain. Mais à quelques mois de ces échéances cruciales pour le retour à une vie constitutionnelle normale, on ne semble pas presser le pas à Conakry comme à Bamako, en se fondant sur un nationalisme pas forcément de bon aloi selon lequel « seul le peuple décidera de son sort ». L’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive L’organisation sous- régionale a manifestement compris le manège, et a décidé de mettre les dirigeants de ces deux pays face à leurs responsabilités et à leurs engagements, en rejetant en bloc les arguties politiques contenues dans les rapports qui lui ont été soumis à l’occasion de ce sommet extraordinaire. Tant mieux si les sanctions qui ont été envisagées à l’encontre des dirigeants rétifs de la Guinée et du Mali, signent la fin de cette tendance croissante à la docilité de la CEDEAO dont certains ont profité pour se hisser et se maintenir au sommet, au mépris total des normes démocratiques. N’oublions pas, en effet, que l’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive quand il y a violation du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance adopté en 2001, en adoptant une attitude de fermeté vis-à-vis des uns et de mansuétude à l’égard des autres. Les cas les plus emblématiques de cette gestion à géométrie variable des crises, remontent à 2018 quand la CEDEAO alors présidée par Faure Gnassingbé du Togo, avait été sans pitié pour les dirigeants de la Guinée-Bissau pour violation du fameux Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, alors que quelques mois plus tard, le même Faure Gnassingbé l’a ouvertement défié en rejetant en bloc les réformes qu’elle a exigées avant la tenue des élections législatives de décembre 2018. Au lieu de riposter en sanctionnant le Togo comme elle l’avait fait pour la Guinée-Bissau, la CEDEAO est restée complètement muette et s’est même permis de féliciter le gouvernement togolais pour le déroulement réussi du scrutin. C’est ce genre de « deux poids, deux mesures » qui a fini par exaspérer les peuples et décrédibiliser l’organisation sous- régionale, qui essaie malgré tout et tant bien que mal de redorer son blason en adoptant des sanctions conformément à ses textes, comme elle l’a fait le 7 novembre dernier contre les dirigeants guinéens et maliens qui rêvent secrètement d’une prorogation de la période de transition dans leurs pays respectifs. La transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO Mais même là, les chefs d’Etat de la sous-région réunis à Accra, ont apporté de l’eau au moulin de ceux qui doutent de l’impartialité de la CEDEAO, avec le maintien des sanctions contre les premiers responsables guinéens mais en édulcorant les critiques et le coup de boutoir qu’elle a asséné à leurs homologues du Mali avec cette fois-ci, des sanctions ciblées et visant particulièrement les dirigeants de la transition. On peut, dans une certaine mesure, comprendre la magnanimité toute relative vis-à-vis des putschistes guinéens, qui ont déjà fait l’objet de sanctions bien qu’ils disent avoir agi en septembre dernier pour mettre un terme à la « gabegie financière », à la « corruption » et au « piétinement des droits des citoyens », pour avoir mis en place un gouvernement civil et fait montre d’une volonté manifeste de remettre le pouvoir à un président démocratiquement élu, même si la date, qui fait l’objet de frictions, n’est pas encore connue. Quant à Assimi Goïta, putschiste récidiviste s’il en est, et ses hommes de main, ils surfent non seulement sur la mauvaise opinion que bien de leurs compatriotes ont de la CEDEAO, mais ils se moquent aussi visiblement et éperdument des avis de l’organisation sous-régionale sur la façon dont la transition malienne doit être conduite et achevée. Ultra-nationalistes pour les uns, vulgaires opportunistes pour les autres, les dirigeants maliens risquent d’avoir du fil à retordre dans les prochaines semaines, avec la bronca que suscite leur conduite pour le moins énigmatique de la transition. Déjà en guerre diplomatique quasiment ouverte contre son partenaire historique, la France pour ne pas la nommer, et faisant l’objet de critiques de plus en plus vives à l’interne, la transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO dans ce contexte où le pays est, sur les plans économique et sécuritaire, dans un état comateux. Il est vrai que la jeunesse malienne en particulier et africaine de façon générale, est de plus en décomplexée, que nous devons avoir le patriotisme chevillé au corps, mais il faut en même temps être réaliste et bien jauger ses forces et ses faiblesses avant d’adopter une posture qui peut se révéler sinon suicidaire, du moins aventuriste. « Le Pays » *Côcôta : un petit coup sur la tête en nouchi ivoirien: Un « côcôta » pour Mamady Doumbouya et une gifle magistrale pour Assimi Goïta

Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats … Continue reading “Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour l’organisation d’élections libres et transparentes dans leurs pays respectifs. Pour rappel, la CEDEAO a demandé au colonel-major Mamady Doubouya à la tête de la Guinée-Conakry depuis son putsch du 5 septembre dernier, de passer le témoin dans un délai de six mois à un président démocratiquement élu, et au colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, d’en faire autant au plus tard le 27 février prochain. Mais à quelques mois de ces échéances cruciales pour le retour à une vie constitutionnelle normale, on ne semble pas presser le pas à Conakry comme à Bamako, en se fondant sur un nationalisme pas forcément de bon aloi selon lequel « seul le peuple décidera de son sort ». L’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive L’organisation sous- régionale a manifestement compris le manège, et a décidé de mettre les dirigeants de ces deux pays face à leurs responsabilités et à leurs engagements, en rejetant en bloc les arguties politiques contenues dans les rapports qui lui ont été soumis à l’occasion de ce sommet extraordinaire. Tant mieux si les sanctions qui ont été envisagées à l’encontre des dirigeants rétifs de la Guinée et du Mali, signent la fin de cette tendance croissante à la docilité de la CEDEAO dont certains ont profité pour se hisser et se maintenir au sommet, au mépris total des normes démocratiques. N’oublions pas, en effet, que l’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive quand il y a violation du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance adopté en 2001, en adoptant une attitude de fermeté vis-à-vis des uns et de mansuétude à l’égard des autres. Les cas les plus emblématiques de cette gestion à géométrie variable des crises, remontent à 2018 quand la CEDEAO alors présidée par Faure Gnassingbé du Togo, avait été sans pitié pour les dirigeants de la Guinée-Bissau pour violation du fameux Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, alors que quelques mois plus tard, le même Faure Gnassingbé l’a ouvertement défié en rejetant en bloc les réformes qu’elle a exigées avant la tenue des élections législatives de décembre 2018. Au lieu de riposter en sanctionnant le Togo comme elle l’avait fait pour la Guinée-Bissau, la CEDEAO est restée complètement muette et s’est même permis de féliciter le gouvernement togolais pour le déroulement réussi du scrutin. C’est ce genre de « deux poids, deux mesures » qui a fini par exaspérer les peuples et décrédibiliser l’organisation sous- régionale, qui essaie malgré tout et tant bien que mal de redorer son blason en adoptant des sanctions conformément à ses textes, comme elle l’a fait le 7 novembre dernier contre les dirigeants guinéens et maliens qui rêvent secrètement d’une prorogation de la période de transition dans leurs pays respectifs. La transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO Mais même là, les chefs d’Etat de la sous-région réunis à Accra, ont apporté de l’eau au moulin de ceux qui doutent de l’impartialité de la CEDEAO, avec le maintien des sanctions contre les premiers responsables guinéens mais en édulcorant les critiques et le coup de boutoir qu’elle a asséné à leurs homologues du Mali avec cette fois-ci, des sanctions ciblées et visant particulièrement les dirigeants de la transition. On peut, dans une certaine mesure, comprendre la magnanimité toute relative vis-à-vis des putschistes guinéens, qui ont déjà fait l’objet de sanctions bien qu’ils disent avoir agi en septembre dernier pour mettre un terme à la « gabegie financière », à la « corruption » et au « piétinement des droits des citoyens », pour avoir mis en place un gouvernement civil et fait montre d’une volonté manifeste de remettre le pouvoir à un président démocratiquement élu, même si la date, qui fait l’objet de frictions, n’est pas encore connue. Quant à Assimi Goïta, putschiste récidiviste s’il en est, et ses hommes de main, ils surfent non seulement sur la mauvaise opinion que bien de leurs compatriotes ont de la CEDEAO, mais ils se moquent aussi visiblement et éperdument des avis de l’organisation sous-régionale sur la façon dont la transition malienne doit être conduite et achevée. Ultra-nationalistes pour les uns, vulgaires opportunistes pour les autres, les dirigeants maliens risquent d’avoir du fil à retordre dans les prochaines semaines, avec la bronca que suscite leur conduite pour le moins énigmatique de la transition. Déjà en guerre diplomatique quasiment ouverte contre son partenaire historique, la France pour ne pas la nommer, et faisant l’objet de critiques de plus en plus vives à l’interne, la transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO dans ce contexte où le pays est, sur les plans économique et sécuritaire, dans un état comateux. Il est vrai que la jeunesse malienne en particulier et africaine de façon générale, est de plus en décomplexée, que nous devons avoir le patriotisme chevillé au corps, mais il faut en même temps être réaliste et bien jauger ses forces et ses faiblesses avant d’adopter une posture qui peut se révéler sinon suicidaire, du moins aventuriste. « Le Pays » *Côcôta : un petit coup sur la tête en nouchi ivoirien: Un « côcôta » pour Mamady Doumbouya et une gifle magistrale pour Assimi Goïta”

À Paris 8, une thèse financée par Bolloré, bienfaiteur de Zemmour et patron de la Françafrique

A l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, une convention de recherche avec le groupe Bolloré a été renouvelée par le Conseil d’Administration le 22 octobre. Un type de financement de plus en plus fréquent et qui met en péril l’indépendance des chercheurs au profit des intérêts privés de grands patrons comme Bolloré qui, pendant qu’il exploite … Continue reading “À Paris 8, une thèse financée par Bolloré, bienfaiteur de Zemmour et patron de la Françafrique”

Les dix pays africains les plus endettés fin 2021

Certains pays africains connaissent un niveau d’endettement particulièrement élevé, et qui devrait même dépasser en fin d’année 2021 la barre symbolique des 100 % du PIB pour sept d’entre eux. Avec une stabilisation de sa dette globale au cours de cette même année, l’Afrique francophone demeure la partie la moins endettée du continent, notamment du … Continue reading “Les dix pays africains les plus endettés fin 2021”

Un bâtiment de guerre russe empêche des pirates de détourner un navire dans le golfe de Guinée

Dans un communiqué publié le 25 octobre, le ministère russe de la Défense a rapporté l’intervention d’un navire de guerre russe dans le golfe de Guinée alors que des pirates tentaient de s’emparer d’un porte-conteneurs. «L’équipage du navire anti-sous-marin Vice-amiral Koulakov a empêché la capture d’un navire civil par des pirates dans le golfe de Guinée, dans … Continue reading “Un bâtiment de guerre russe empêche des pirates de détourner un navire dans le golfe de Guinée”

Niger: L’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn offre ses services au palais de Niamey

L’ancien Directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a rencontré plusieurs officiels nigériens mi-octobre 2021 à Niamey dont le Président BAZOUM Mohamed et l’actuel ministre des Finances du Niger, Jidoud Ahmet rapporte le très réseauté bulletin confidentiel La Lettre du Continent parcouru par la rédaction de Confidentiel Afrique et basé à la Rue Montmartre … Continue reading “Niger: L’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn offre ses services au palais de Niamey”

Les succès d’Angela Merkel en Afrique

 En 16 années passées à la tête de l’Allemagne, la Chancelière Angela Merkel aura réussi à doter son pays d’une politique africaine associant plus d’investissements, une nette augmentation de l’aide publique au développement ainsi qu’un engagement militaire et antiterroriste marqué.  Si l’on ne devait mesurer l’attachement d’un dirigeant allemand à l’Afrique qu’au seul nombre de … Continue reading “Les succès d’Angela Merkel en Afrique”

Turquie : quel est le bilan de l’offensive diplomatique d’Erdogan en Afrique ?

Le président Recep Tayyip Erdogan a entamé dimanche une nouvelle visite sur le continent africain, devenu depuis une vingtaine d’années un axe majeur de la stratégie d’influence turque. Avant tout culturelle et économique, l’offensive d’Ankara prend désormais un tournant sécuritaire et stratégique. Il ne se passe pas une année sans qu’il ne se rende en … Continue reading “Turquie : quel est le bilan de l’offensive diplomatique d’Erdogan en Afrique ?”

LUTTE CONTRE LE TERRORISME EN AFRIQUE DE L’OUEST

Hier mardi 19 octobre, Lomé, la capitale togolaise, a déroulé le tapis rouge au président Turc, Recep Tayyip Erdogan. Il faut préciser que ce dernier a entamé une tournée africaine devant le conduire respectivement en Angola, au Togo et au Nigeria. Après l’Angola où il a échangé avec son homologue Joao Lourenço sur plusieurs sujets … Continue reading “LUTTE CONTRE LE TERRORISME EN AFRIQUE DE L’OUEST”

Vincent Bolloré prêt à se retirer d’Afrique ?

Selon les informations du quotidien « Le Monde », Vincent Bolloré aurait chargé la banque d’affaires Morgan Stanley de sonder d’éventuels acquéreurs pour son pôle africain. La nouvelle a déjà fait le tour du monde et attend désormais confirmation. Le groupe diversifié Bolloré aurait chargé une banque d’affaires d’étudier la cession de son activité historique … Continue reading “Vincent Bolloré prêt à se retirer d’Afrique ?”

En Afrique, l’impérialisme à l’origine de l’épidémie de misère

Système sanitaire délabré, des pays harassés par des épidémies et des guerres, des régimes répressifs… Ce combo néfaste qui rend l’Afrique complètement vulnérable face au Covid-19 a un responsable principal : l’impérialisme des puissances occidentales. Le 14 février, le premier cas de coronavirus dans le continent africain est déclaré en Egypte, puis des cas sont … Continue reading “En Afrique, l’impérialisme à l’origine de l’épidémie de misère”

Droits humains, les inquiétudes d’Amnesty pour l’Afrique

La région a connu en 2019 certaines avancées en matière de protection des droits humains. Mais les préoccupations ont été nombreuses liées aux conflits, au rétrécissement de l’espace des libertés – particulièrement dans des contextes électoraux, et aux inégalités. Le rapport annuel Afrique pour 2019 d’Amnesty international éclaire ces tendances, toujours présentes cette année, et … Continue reading “Droits humains, les inquiétudes d’Amnesty pour l’Afrique”

Hommage à Pape Diouf : Claude Le Roy propose deux matchs «à Marseille et Dakar»

Technicien français et actuel sélectionneur du Togo, Claude Le Roy, veut rendre hommage à Pape Diouf, décédé mardi dernier du coronavirus. Pour ce faire, il prévoit d’organiser un match pour le disparu au Sénégal, son pays natal, puis un autre à Marseille, dont il a été président du club de 2005 à 2009. «Pape aimait … Continue reading “Hommage à Pape Diouf : Claude Le Roy propose deux matchs «à Marseille et Dakar»”

Togo : les étudiants en pharmacie face au covid-19

Les étudiants togolais en pharmacie de l’Université de Lomé ne restent pas inactifs face à la pandémie du Coronavirus qui frappe leur pays. Pour contrer la rupture de stocks des solutions hydroalcooliques sur le marché, ils se sont lancés dans la production à moindre coût. La pandémie du coronavirus qui sévit en ce moment dans … Continue reading “Togo : les étudiants en pharmacie face au covid-19”

Togo : instauration du couvre-feu et de l’état d’urgence sanitaire

Le Togo à l’instar des autres pays du monde a déjà enregistré ses premiers cas de Coronavirus. Le bilan actuel est de 20 cas officiels, 17 guéris et deux décès. Pour freiner la propagation du mal, le président Faure Gnassingbé, a communiqué à la nation, mercredi dernier, les différentes mesures prises par son gouvernement. Depuis … Continue reading “Togo : instauration du couvre-feu et de l’état d’urgence sanitaire”

Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc

Les Sahraouis appellent le Conseil de sécurité et le secrétaire général de l’ONU à prendre des mesures strictes et rigoureuses pour amener l’occupant marocain à cesser ses opérations de pillage de leurs ressources. Les quantités de poisson congelé en provenance du Sahara occidental, exportés illégalement par le Maroc en 2019, avoisinent les 139 000 tonnes pour … Continue reading “Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc”

Hope in despair as over 400 patients recover from coronavirus in Africa

London, April 1, 2020 (AltAfrica)-Over 400 people who have been infected by the coronavirus in Africa have now recovered, according to health experts. READ ALSO: EGYPT, NIGERIA ANNOUNCE 67 NEW CORONAVIRUS CASES, GHANA DOCTOR TESTS POSITIVE The continent has so far recorded over 5,255 cases with deaths now hitting at least 172 across the entire region as … Continue reading “Hope in despair as over 400 patients recover from coronavirus in Africa”

Secours aux Sénégalais de l’extérieur : 114 compatriotes rapatriés

Le ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba, a annoncé ce samedi les actions menées par son département dans la lutte contre le coronavirus. Selon lui, plus d’une centaine de compatriotes ont été rapatriés et 15 autres se trouvent présentement à Lomé où ils sont pris en charge par la mission diplomatique. Sans oublier l’aide qui … Continue reading “Secours aux Sénégalais de l’extérieur : 114 compatriotes rapatriés”

Coronavirus au Togo : les débarquements interdits pour 14 jours

La pandémie du Coronavirus ne cesse de se propager au Togo, à l’instar des autres pays de la sous-région ouest africaine. Pour y faire face, le gouvernement prend plusieurs mesures sanitaires. Plus aucune entrée n’est autorisée sur le territoire dans les 14 prochains jours. Le gouvernement togolais vient d’ajouter une disposition au nombre des mesures … Continue reading “Coronavirus au Togo : les débarquements interdits pour 14 jours”

10 illegal Guineans arrested in Ghana test positive for Coronavirus

London, March 30, 2020 (AltAfrica)– The Ghana Health Service (GHS) says 10 Guineans who were arrested under the direction of the Regional Security Committee of the Northern Region for illegally trying enter into Ghana from Burkina Faso and Togo have tested positive for Coronavirus. 10 illegal Guineans arrested in Ghana test positive for Coronavirus According to … Continue reading “10 illegal Guineans arrested in Ghana test positive for Coronavirus”

11 nouveaux cas, 7 guéris

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a fait le point sur la situation de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal ce samedi 28 mars 2020… Sur 98 tests réalisés 11 sont revenus positifs. Il s’agit de 2 cas importés, de 8 cas contacts qui étaient suivis et d’un cas issu de la transmission … Continue reading “11 nouveaux cas, 7 guéris”

Athlétisme : Vague de reports de championnats d’Afrique en vue

Les Championnats d’Afrique séniors d’athlétisme sont en attente. Avec la pandémie du coronavirus, un report est plus que probable. Une option envisagée clairement par la Caa (Confédération africaine d’athlétisme. «Nous allons être obligés de reporter les championnats du monde des moins de 20 ans prévus à Nairobi en juillet tout comme nos championnats d’Afrique prévus … Continue reading “Athlétisme : Vague de reports de championnats d’Afrique en vue”

Le Niger enregistre son premier cas de Coronavirus passé par le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Burkina !

Le Coronavirus continue sa progression en Afrique et le Niger vient d’enregistrer son premier cas. Selon l’annonce faite par le ministre de la Santé, il s’agirait d’un voyageur en provenance du Togo, qui est passé par le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Un chemin qui lui a permis potentiellement de contaminer de … Continue reading “Le Niger enregistre son premier cas de Coronavirus passé par le Togo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Burkina !”

Coronavirus : une guérison mais huit nouveaux cas détectés au Togo

La pandémie du Covid-19 continue de s’étendre un peu partout dans le monde et s’attaque désormais au Togo. Si le premier cas a été guéri, le peuple togolais doit à pressent faire face à l’apparition de huit (8) nouveaux cas. C’est ce qu’a annoncé Moustafa Mijiyawa, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique. … Continue reading “Coronavirus : une guérison mais huit nouveaux cas détectés au Togo”

LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE AGBEYOME KODJO AU TOGO

En deux temps trois mouvements, les députés togolais ont levé, le 16 mars dernier, à une large majorité de 80 voix sur 90 dont huit abstentions, l’immunité parlementaire de Gabriel Agbeyomé Kodjo accusé de troubles aggravés à l’ordre public, dénonciations calomnieuses et atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. L’ancien Premier ministre de Gnassingbé père, … Continue reading “LEVEE DE L’IMMUNITE PARLEMENTAIRE DE AGBEYOME KODJO AU TOGO”