Al-Qaida : un plan d’expansion vers le Golfe de Guinée (Analyse)

– Des groupes relevant d’Al-Qaïda ont perpétré deux attaques contre l’armée béninoise à partir du Nord et Boko Haram est déployé du côté de l’Est. Le Bénin et le Togo ont essuyé, à la fin de l’année écoulée, des attaques terroristes depuis leurs frontières communes avec le Burkina Faso, ce qui a constitué la principale … Continue reading “Al-Qaida : un plan d’expansion vers le Golfe de Guinée (Analyse)”

2022, une année à hauts risques pour la paix en Afrique 

À la persistance des crises déjà existantes (Sahel, est de la RDC, Corne de l’Afrique, Bassin du Lac Tchad), pourraient s’ajouter en 2022 de nouveaux conflits (Algérie/Maroc, Ethiopie et ses voisins) qui fragiliseraient la paix et la stabilité en Afrique.   C’est sans doute un mauvais présage : l’année 2022 commence en Afrique par un bras de … Continue reading “2022, une année à hauts risques pour la paix en Afrique “

La Cedeao coupe les vivres au Mali

Le 9 janvier 2021 à Accra, la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a infligé des sanctions extrêmement sévères au Mali. La question se pose aujourd’hui du maintien du Mali au sein du G5 alors que Bamako doit prendre la présidence de l’organisation africaine en février. Un tel train de mesures hostiles de … Continue reading “La Cedeao coupe les vivres au Mali”

Soutenue par la France, l’Algérie et les Etats-Unis, la Cédéao met la pression sur le Mali

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) ont pris le 9 janvier à Accra, au Ghana, une batterie de mesures économiques et diplomatiques vigoureuses à l’encontre du Mali pour sanctionner les autorités maliennes qui souhaitent prolonger la période de transition qui s’achèverait avec l’organisation d’une … Continue reading “Soutenue par la France, l’Algérie et les Etats-Unis, la Cédéao met la pression sur le Mali”

SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE GOITA ET COMPAGNIE

  Les Maliens et les Maliennes en général et plus particulièrement Assimi Goïta et compagnie avaient les oreilles tendues du côté de la capitale ghanéenne, Accra, ce dimanche 9 janvier 2022. Et pour cause : il s’y tenait un double sommet UEMOA/CEDEAO consacré au Mali. De manière précise, les chefs d’Etat des pays membres de ces … Continue reading “SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE GOITA ET COMPAGNIE”

Mali : les militaires proposent un délai de cinq ans pour rendre le pouvoir aux civils

Les militaires au pouvoir au Mali ont soumis le 8 janvier à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) une nouvelle proposition de calendrier pour rendre le pouvoir aux civils, à la veille d’un sommet lourd d’enjeux de cette organisation, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. Les militaires demandaient initialement jusqu’à cinq ans, un délai a priori inacceptable pour la … Continue reading “Mali : les militaires proposent un délai de cinq ans pour rendre le pouvoir aux civils”

Une transition de cinq ans au Mali ? Un nouveau test pour la Cedeao

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a annoncé la tenue d’“un sommet extraordinaire sur le Mali” ce 9 janvier 2022 à Accra, au Ghana. Le site burkinabé Wakat Séra interroge le test que constitue pour l’organisation l’annonce par le pouvoir malien d’une prolongation de cinq ans de la période de transition.

2021, la pire année pour le Sahel 

Entre massacres des populations civiles à grandes échelles, second coup d’Etat militaire au Mali et extension des activités djihadistes à de nouveaux territoires, l’année qui s’achève ce vendredi aura été la plus mauvaise pour la lutte antiterroriste au Sahel.  L’année 2021 avait mal commencé avec le massacre de plus de cent personnes dans deux villages … Continue reading “2021, la pire année pour le Sahel “

Les universités, clé du développement des pays du Sud

On a longtemps pu douter que les universités appartiennent à un territoire donné et participent à son développement, tant, d’abord préoccupées de la production et de la transmission des savoirs, elles penchaient délibérément du côté de l’universel. Cela vaut pour les pays développés, les premiers à disposer depuis longtemps d’universités. Mais cela vaut aussi pour … Continue reading “Les universités, clé du développement des pays du Sud”

Un « New Deal » pour l’ Afrique : la chance d’une vie ?

Les pays développés ont intérêt à ne plus ignorer l’AfriquePublié à l’origine sur Global Voices en FrançaisQuatre dames africaines enjouées (de gauche à droite : Gladys Asare, Rita Mensah, Shelia Asamoah et Augustina Mensah) exposent leurs vêtements à la mode pour les vendre au Kwame Nkrumah Circle Market, à Accra, Ghana, le 13 août 2015. … Continue reading “Un « New Deal » pour l’ Afrique : la chance d’une vie ?”

Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires

Tribune du collectif afroféministe Mwasi, paru sur leur site le 25 novembre 2021 Nos revendications décoloniales et de l’immigration ne sont pas nouvelles, elles sont ancrées dans les luttes anticapitalistes et antiracistes. Elles nous ont été transmises par des militantes noires : Solitude, Jeanne et Paulette Nardal, la Coordination des femmes noires, Assata Shakur ou Wangari Maathai. … Continue reading “Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires”

Covid-19 : l’OMS appelle à la mobilisation face à la propagation inédite d’Omicron

Face au rythme inédit de la propagation du variant Omicron, l’OMS a appelé, mardi, à utiliser tous les outils anti-Covid à disposition pour éviter une surcharge des systèmes de santé. Plus de 77 pays ont désormais signalé cette nouvelle souche mais “il se trouve probablement dans la plupart des pays”, estime l’Organisation. L’Organisation mondiale de … Continue reading “Covid-19 : l’OMS appelle à la mobilisation face à la propagation inédite d’Omicron”

UN Public Service Awards Recognize 10 Public Service Delivery Innovations That Strengthen SDG Efforts

Ten initiatives from Bangladesh, Brazil, Ghana, Italy, Kazakhstan, Kenya, Mexico, Thailand, Republic of Korea, and Romania have been recognized for their innovative public service delivery with the prestigious UN Public Service Awards. This year’s …

Une centaine de «terroristes» tués dans une opération commune Burkina-Niger

Les forces armées du Burkina Faso et du Niger ont affirmé avoir tué une centaine de «terroristes» au cours d’une opération commune effectuée du 25 novembre au 9 décembre, à la frontière entre ces deux pays, confrontés à des attaques djihadistes récurrentes. Les différentes actions ont permis de «neutraliser une centaine de terroristes» et d’«appréhender … Continue reading “Une centaine de «terroristes» tués dans une opération commune Burkina-Niger”

Retour des trésors d’Abomey au Bénin : l’avènement d’une logistique « mémorielle »

Le 10 novembre 2021 restera une date parmi les plus marquantes de l’histoire récente du Bénin. Dans un cérémonial festif digne de ceux qui accompagnent les plus grands événements politiques, culturels et sportifs, la France a restitué à ce pays africain 26 œuvres d’art des trésors royaux d’Abomey, pillées au XIXe siècle par les troupes coloniales françaises du général … Continue reading “Retour des trésors d’Abomey au Bénin : l’avènement d’une logistique « mémorielle »”

Covid-19: Hong Kong bars visitors from 3 more Omicron risk countries, as tracking app requirement extended to all eateries

Only fully vaccinated Hong Kong residents will be allowed to return from the Maldives, Senegal and Tunisia from Thursday onwards, as the city tightens travel rules over concerns about the Covid-19 Omicron mutant strain. Meanwhile, the compulsory use of the government contact-tracing mobile application LeaveHomeSafe in 18 types of designated premises, including all restaurants, will begin … Continue reading “Covid-19: Hong Kong bars visitors from 3 more Omicron risk countries, as tracking app requirement extended to all eateries”

La contagion jihadiste hors du Sahel vers le littoral s’accélère

Bénin, Togo, Cote d’Ivoire… la violence jihadiste qui ravage depuis des années la région du Sahel déborde toujours plus vers les pays côtiers du Golfe du Guinée, phénomène qui va se poursuivre et qui pose un défi urgent aux gouvernements.. Différents experts et responsables interrogés par l’AFP au Forum international de Dakar sur la paix … Continue reading “La contagion jihadiste hors du Sahel vers le littoral s’accélère”

Covid-19: Hong Kong to bar non-residents from 5 more countries, inc. Finland, Norway, Korea over Omicron

Visitors from Finland, Norway, Korea, Ghana and Saudi Arabia who are not Hong Kong residents will be barred from the city from Sunday, as the government adds more countries to its Omicron watchlist. File photo: Passengers with masks, GovHK.The five countries were put under Group A, meaning they have detected imported Omicron cases, the Food … Continue reading “Covid-19: Hong Kong to bar non-residents from 5 more countries, inc. Finland, Norway, Korea over Omicron”

En Gambie, l’ombre des années Yahya Jammeh plane sur l’élection présidentielle

Le scrutin de samedi 4 décembre pourrait marquer une nouvelle étape dans la transition démocratique de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest. Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du Monde Afrique depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction … Continue reading “En Gambie, l’ombre des années Yahya Jammeh plane sur l’élection présidentielle”

De nouveaux financements pour accélérer la vaccination des enfants contre le paludisme en Afrique

Le conseil d’administration de l’Alliance du vaccin (Gavi) a publié le 2 décembre un communiqué faisant état de l’approbation d’un plan d’investissement dédié à un programme de vaccination des enfants contre le paludisme en Afrique subsaharienne. S’élevant à 155,7 millions de dollars pour la période 2022-2025, le financement en question pourrait permettre de favoriser le déploiement d’un vaccin … Continue reading “De nouveaux financements pour accélérer la vaccination des enfants contre le paludisme en Afrique”

OPERATION CONJOINTE KOUDANLGOU CONTRE LE TERRORISME

A la faveur d’un point de presse tenu le 30 novembre dernier, le ministre de la Sécurité du Burkina Faso, Maxime Koné, a fait le point de l’opération conjointe Koudanlgou qui a mobilisé, du 21 au 27 novembre dernier,  les armées du Burkina Faso, du Togo, du Ghana et de la Côte d’Ivoire aux frontières … Continue reading “OPERATION CONJOINTE KOUDANLGOU CONTRE LE TERRORISME”

USA- Afrique: Le Président Joe Biden veut son Sommet sur la démocratie à Washington et invite 17 pays africains. Exclusif

Le Président Joe Biden compte inviter 110 pays des cinq continents de la planète à son sommet virtuel pour la démocratie les 9 et 10 décembre prochain. Sur la liste mise en ligne par le département d’État américain consulté par Confidentiel Afrique, seulement 17 pays africains ont été conviés. Les grands absents de ce raout … Continue reading “USA- Afrique: Le Président Joe Biden veut son Sommet sur la démocratie à Washington et invite 17 pays africains. Exclusif”

Le «sommet pour la démocratie» irrite Moscou et Pékin

Le président américain Joe Biden s’est attiré hier l’ire de la Russie et de la Chine qui ne figurent pas parmi les quelque 110 pays et territoires invités à son «sommet» virtuel «pour la démocratie» qui se tiendra les 8 et 9 décembre, rapporte l’AFP. La liste des pays participants à cette rencontre a été … Continue reading “Le «sommet pour la démocratie» irrite Moscou et Pékin”

Laurent Ghagbo, figure de proue du combat anti colonial en Afrique

« Nous reprendrons le combat anticolonial là où Houphouet l’a laissé » : il y a longtemps que Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien rentré dans son pays le 17 août, s’est explicitement posé en héritier du « Père de la Nation ». Une chronique de Michel Galy La refondation du FPI, transformé en PPPA- CI (Parti des peuples africains- … Continue reading “Laurent Ghagbo, figure de proue du combat anti colonial en Afrique”

La déconfiture de la diplomatie française en Afrique et au Maghreb

La Diplomatie française, en baisse de forme ; comme ivre, est prise de malaise dès qu’elle essaye de se relever ! On dirait qu’elle approche de sa fin. Une chronique de Xavier Houzel En Afrique de l’Ouest et du Centre, où le ridicule ne fait plus rire personne (fini les traits d’humour involontaires de Idi Amin … Continue reading “La déconfiture de la diplomatie française en Afrique et au Maghreb”

A ‘new deal’ for Africa: Is this the best chance for a generation?

For their own interests, developed countries can no longer ignore AfricaOriginally published on Global VoicesFour bright African ladies (left to right: Gladys Asare, Rita Mensah, Shelia Asamoah and Augustina Mensah) showcase their fashionable clothing for sale at Kwame Nkrumah Circle Market, Accra, Ghana on August 13, 2015. Image courtesy of Jonathan Torgovnik/Getty Images/Images of Empowerment, … Continue reading “A ‘new deal’ for Africa: Is this the best chance for a generation?”

Diaspora : le potentiel de développement sous-estimé de l’Afrique

Longtemps considérée comme une perte, voire un désastre, pour l’Afrique, et parfois associée à une « fuite des cerveaux », la diaspora africaine se révèle, au contraire, être un puissant vecteur de développement pour le continent. Cela sur plusieurs fronts, y compris dans le cas des expatriés préalablement « bien » formés en Afrique. Mais elle pourrait être encore … Continue reading “Diaspora : le potentiel de développement sous-estimé de l’Afrique”

La Turquie, nouvel acteur majeur en Afrique ?

« Qu’est-ce qui fait courir Erdogan en Afrique ? » Après la dernière tournée de Recep Tayyip Erdogan sur le continent, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les motifs de ce voyage et, surtout, sur ses conséquences. Du 17 au 21 octobre dernier, le président turc s’est rendu en Angola, au Nigeria et au Togo. Dès son retour, il … Continue reading “La Turquie, nouvel acteur majeur en Afrique ?”

Articlorama – l’art de la foire

Alimentée par des subventions publiques, soutenue par « La Compagnie Fruitière », elle même accusée d’épandage aérien de pesticides toxiques interdits en France. Le salon international d’art contemporain Marseillais Art-o-rama dont la masse salariale ponctuelle est composée uniquement d’auto-entrepreneur.euse a pour but de faire venir des collectionneur.euses en leur proposant des boissons gratuites. Le salon … Continue reading “Articlorama – l’art de la foire”

KATINAN JUSTIN KONE, PORTE-PAROLE DU PPA-COTE D’IVOIRE  

Il est le porte-parole du président Laurent Gbagbo. Lui, c’est Katinan Justin Koné, rentré d’un exil de 10 ans au Ghana. Fidèle parmi les fidèles de l’ancien président ivoirien, l’homme est aujourd’hui l’un des cadres du Parti des peuples africains (PPA-Côte d’Ivoire). Il était à Ouagadougou, à l’occasion du congrès ayant consacré la naissance de … Continue reading “KATINAN JUSTIN KONE, PORTE-PAROLE DU PPA-COTE D’IVOIRE  “

Guinée: le colonel Doumbouya dit « non » au médiateur de la Cédéao

Le dernier sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sur les crises guinéenne et malienne, qui s’est tenu le week-end dernier à Accra, a nommé un envoyé spécial de la Commission en Guinée. Mohamed Ibn Chambas, diplomate ghanéen, doit être l’interface entre l’organisation sous-régionale … Continue reading “Guinée: le colonel Doumbouya dit « non » au médiateur de la Cédéao”

Squid Game fait ressortir le cauchemar capitaliste contemporain

Au mois d’octobre, j’ai publié une analyse de la série Squid Game. Je suis très heureux de constater que des anarchistes grecs ont eu la même envie d’écrire sur ce sujet pour en tirer les mêmes conclusions. Cependant, leurs angles d’attaques et leurs références sont différents, très enrichissant…La lutte est internationale, vive l’Anarchie ! Loral Aitken … Continue reading “Squid Game fait ressortir le cauchemar capitaliste contemporain”

La Cedeao s’essaie aux sanctions contre le Mali et la Guinée

La réunion, le 7 novembre, à Accra, au Ghana, de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), était consacrée à l’examen de la situation politique au Mali et en Guinée. Les chefs d’État présents ont décidé d’un durcissement des sanctions individuelles contre les militaires au pouvoir au Mali et en Guinée.

SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE LES MILITAIRES AU POUVOIR A BAMAKO ET A CONAKRY

Réunis en sommet extraordinaire à Accra au Ghana, le 7 novembre dernier, les chefs d’Etat de Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se penchaient sur les dossiers malien et guinéen, se sont montrés fermes à l’encontre des putschistes de Bamako et de Conakry. La question de fond étant celle du respect … Continue reading “SANCTIONS DE LA CEDEAO CONTRE LES MILITAIRES AU POUVOIR A BAMAKO ET A CONAKRY”

La guérilla de la Cedeao contre le Mali et la Guinée

Serge Daniel, envoyé spécial à Accra pour RFI, poste un message sur le durcissement de ton de la Cedeao face aux juntes militaires malienne et guinéenne     Serge Daniel   @SergeDa58898703   #Mali-Fin rencontre des chefs d’Etat de la CÉDEAO à Accra où je me trouve .En attendant communiqué officiel, mes infos:1/Bko a écrit … Continue reading “La guérilla de la Cedeao contre le Mali et la Guinée”

Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour l’organisation d’élections libres et transparentes dans leurs pays respectifs. Pour rappel, la CEDEAO a demandé au colonel-major Mamady Doubouya à la tête de la Guinée-Conakry depuis son putsch du 5 septembre dernier, de passer le témoin dans un délai de six mois à un président démocratiquement élu, et au colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, d’en faire autant au plus tard le 27 février prochain. Mais à quelques mois de ces échéances cruciales pour le retour à une vie constitutionnelle normale, on ne semble pas presser le pas à Conakry comme à Bamako, en se fondant sur un nationalisme pas forcément de bon aloi selon lequel « seul le peuple décidera de son sort ». L’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive L’organisation sous- régionale a manifestement compris le manège, et a décidé de mettre les dirigeants de ces deux pays face à leurs responsabilités et à leurs engagements, en rejetant en bloc les arguties politiques contenues dans les rapports qui lui ont été soumis à l’occasion de ce sommet extraordinaire. Tant mieux si les sanctions qui ont été envisagées à l’encontre des dirigeants rétifs de la Guinée et du Mali, signent la fin de cette tendance croissante à la docilité de la CEDEAO dont certains ont profité pour se hisser et se maintenir au sommet, au mépris total des normes démocratiques. N’oublions pas, en effet, que l’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive quand il y a violation du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance adopté en 2001, en adoptant une attitude de fermeté vis-à-vis des uns et de mansuétude à l’égard des autres. Les cas les plus emblématiques de cette gestion à géométrie variable des crises, remontent à 2018 quand la CEDEAO alors présidée par Faure Gnassingbé du Togo, avait été sans pitié pour les dirigeants de la Guinée-Bissau pour violation du fameux Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, alors que quelques mois plus tard, le même Faure Gnassingbé l’a ouvertement défié en rejetant en bloc les réformes qu’elle a exigées avant la tenue des élections législatives de décembre 2018. Au lieu de riposter en sanctionnant le Togo comme elle l’avait fait pour la Guinée-Bissau, la CEDEAO est restée complètement muette et s’est même permis de féliciter le gouvernement togolais pour le déroulement réussi du scrutin. C’est ce genre de « deux poids, deux mesures » qui a fini par exaspérer les peuples et décrédibiliser l’organisation sous- régionale, qui essaie malgré tout et tant bien que mal de redorer son blason en adoptant des sanctions conformément à ses textes, comme elle l’a fait le 7 novembre dernier contre les dirigeants guinéens et maliens qui rêvent secrètement d’une prorogation de la période de transition dans leurs pays respectifs. La transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO Mais même là, les chefs d’Etat de la sous-région réunis à Accra, ont apporté de l’eau au moulin de ceux qui doutent de l’impartialité de la CEDEAO, avec le maintien des sanctions contre les premiers responsables guinéens mais en édulcorant les critiques et le coup de boutoir qu’elle a asséné à leurs homologues du Mali avec cette fois-ci, des sanctions ciblées et visant particulièrement les dirigeants de la transition. On peut, dans une certaine mesure, comprendre la magnanimité toute relative vis-à-vis des putschistes guinéens, qui ont déjà fait l’objet de sanctions bien qu’ils disent avoir agi en septembre dernier pour mettre un terme à la « gabegie financière », à la « corruption » et au « piétinement des droits des citoyens », pour avoir mis en place un gouvernement civil et fait montre d’une volonté manifeste de remettre le pouvoir à un président démocratiquement élu, même si la date, qui fait l’objet de frictions, n’est pas encore connue. Quant à Assimi Goïta, putschiste récidiviste s’il en est, et ses hommes de main, ils surfent non seulement sur la mauvaise opinion que bien de leurs compatriotes ont de la CEDEAO, mais ils se moquent aussi visiblement et éperdument des avis de l’organisation sous-régionale sur la façon dont la transition malienne doit être conduite et achevée. Ultra-nationalistes pour les uns, vulgaires opportunistes pour les autres, les dirigeants maliens risquent d’avoir du fil à retordre dans les prochaines semaines, avec la bronca que suscite leur conduite pour le moins énigmatique de la transition. Déjà en guerre diplomatique quasiment ouverte contre son partenaire historique, la France pour ne pas la nommer, et faisant l’objet de critiques de plus en plus vives à l’interne, la transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO dans ce contexte où le pays est, sur les plans économique et sécuritaire, dans un état comateux. Il est vrai que la jeunesse malienne en particulier et africaine de façon générale, est de plus en décomplexée, que nous devons avoir le patriotisme chevillé au corps, mais il faut en même temps être réaliste et bien jauger ses forces et ses faiblesses avant d’adopter une posture qui peut se révéler sinon suicidaire, du moins aventuriste. « Le Pays » *Côcôta : un petit coup sur la tête en nouchi ivoirien: Un « côcôta » pour Mamady Doumbouya et une gifle magistrale pour Assimi Goïta

Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats … Continue reading “Les chefs d’Etat ouest- africains se sont une nouvelle fois réunis en sommet extraordinaire dans la capitale ghanéenne, pour statuer sur le déroulement de la transition au Mali et en Guinée, et pour accentuer la pression sur les dirigeants de ces deux pays afin qu’ils respectent les délais fixés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour l’organisation d’élections libres et transparentes dans leurs pays respectifs. Pour rappel, la CEDEAO a demandé au colonel-major Mamady Doubouya à la tête de la Guinée-Conakry depuis son putsch du 5 septembre dernier, de passer le témoin dans un délai de six mois à un président démocratiquement élu, et au colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, d’en faire autant au plus tard le 27 février prochain. Mais à quelques mois de ces échéances cruciales pour le retour à une vie constitutionnelle normale, on ne semble pas presser le pas à Conakry comme à Bamako, en se fondant sur un nationalisme pas forcément de bon aloi selon lequel « seul le peuple décidera de son sort ». L’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive L’organisation sous- régionale a manifestement compris le manège, et a décidé de mettre les dirigeants de ces deux pays face à leurs responsabilités et à leurs engagements, en rejetant en bloc les arguties politiques contenues dans les rapports qui lui ont été soumis à l’occasion de ce sommet extraordinaire. Tant mieux si les sanctions qui ont été envisagées à l’encontre des dirigeants rétifs de la Guinée et du Mali, signent la fin de cette tendance croissante à la docilité de la CEDEAO dont certains ont profité pour se hisser et se maintenir au sommet, au mépris total des normes démocratiques. N’oublions pas, en effet, que l’organisation sous-régionale n’a pas toujours agi de manière cohérente et décisive quand il y a violation du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance adopté en 2001, en adoptant une attitude de fermeté vis-à-vis des uns et de mansuétude à l’égard des autres. Les cas les plus emblématiques de cette gestion à géométrie variable des crises, remontent à 2018 quand la CEDEAO alors présidée par Faure Gnassingbé du Togo, avait été sans pitié pour les dirigeants de la Guinée-Bissau pour violation du fameux Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, alors que quelques mois plus tard, le même Faure Gnassingbé l’a ouvertement défié en rejetant en bloc les réformes qu’elle a exigées avant la tenue des élections législatives de décembre 2018. Au lieu de riposter en sanctionnant le Togo comme elle l’avait fait pour la Guinée-Bissau, la CEDEAO est restée complètement muette et s’est même permis de féliciter le gouvernement togolais pour le déroulement réussi du scrutin. C’est ce genre de « deux poids, deux mesures » qui a fini par exaspérer les peuples et décrédibiliser l’organisation sous- régionale, qui essaie malgré tout et tant bien que mal de redorer son blason en adoptant des sanctions conformément à ses textes, comme elle l’a fait le 7 novembre dernier contre les dirigeants guinéens et maliens qui rêvent secrètement d’une prorogation de la période de transition dans leurs pays respectifs. La transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO Mais même là, les chefs d’Etat de la sous-région réunis à Accra, ont apporté de l’eau au moulin de ceux qui doutent de l’impartialité de la CEDEAO, avec le maintien des sanctions contre les premiers responsables guinéens mais en édulcorant les critiques et le coup de boutoir qu’elle a asséné à leurs homologues du Mali avec cette fois-ci, des sanctions ciblées et visant particulièrement les dirigeants de la transition. On peut, dans une certaine mesure, comprendre la magnanimité toute relative vis-à-vis des putschistes guinéens, qui ont déjà fait l’objet de sanctions bien qu’ils disent avoir agi en septembre dernier pour mettre un terme à la « gabegie financière », à la « corruption » et au « piétinement des droits des citoyens », pour avoir mis en place un gouvernement civil et fait montre d’une volonté manifeste de remettre le pouvoir à un président démocratiquement élu, même si la date, qui fait l’objet de frictions, n’est pas encore connue. Quant à Assimi Goïta, putschiste récidiviste s’il en est, et ses hommes de main, ils surfent non seulement sur la mauvaise opinion que bien de leurs compatriotes ont de la CEDEAO, mais ils se moquent aussi visiblement et éperdument des avis de l’organisation sous-régionale sur la façon dont la transition malienne doit être conduite et achevée. Ultra-nationalistes pour les uns, vulgaires opportunistes pour les autres, les dirigeants maliens risquent d’avoir du fil à retordre dans les prochaines semaines, avec la bronca que suscite leur conduite pour le moins énigmatique de la transition. Déjà en guerre diplomatique quasiment ouverte contre son partenaire historique, la France pour ne pas la nommer, et faisant l’objet de critiques de plus en plus vives à l’interne, la transition malienne aurait pu faire l’économie d’une crise avec la CEDEAO dans ce contexte où le pays est, sur les plans économique et sécuritaire, dans un état comateux. Il est vrai que la jeunesse malienne en particulier et africaine de façon générale, est de plus en décomplexée, que nous devons avoir le patriotisme chevillé au corps, mais il faut en même temps être réaliste et bien jauger ses forces et ses faiblesses avant d’adopter une posture qui peut se révéler sinon suicidaire, du moins aventuriste. « Le Pays » *Côcôta : un petit coup sur la tête en nouchi ivoirien: Un « côcôta » pour Mamady Doumbouya et une gifle magistrale pour Assimi Goïta”

Les dix pays africains les plus endettés fin 2021

Certains pays africains connaissent un niveau d’endettement particulièrement élevé, et qui devrait même dépasser en fin d’année 2021 la barre symbolique des 100 % du PIB pour sept d’entre eux. Avec une stabilisation de sa dette globale au cours de cette même année, l’Afrique francophone demeure la partie la moins endettée du continent, notamment du … Continue reading “Les dix pays africains les plus endettés fin 2021”

Le Nigeria lance sa cryptomonnaie officielle, l’eNaira

«Nous sommes devenus le premier pays d’Afrique et l’un des premiers au monde à avoir introduit une monnaie numérique pour nos citoyens», s’est félicité ce 24 octobre le président nigérian Muhammadu Buhari. La première économie du continent africain lance ainsi officiellement l’eNaira, une version numérique de sa monnaie, après avoir différé l’opération initialement prévue début … Continue reading “Le Nigeria lance sa cryptomonnaie officielle, l’eNaira”

Un premier vaccin pour relancer la lutte contre le paludisme

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé une mesure historique : elle a recommandé l’utilisation à grande échelle du premier vaccin contre le paludisme (ou malaria), RTS,S. Cette recommandation se fonde sur les résultats d’un programme pilote en cours au Malawi, au Ghana et au Kenya. Le paludisme est un énorme défi sanitaire mondial, environ … Continue reading “Un premier vaccin pour relancer la lutte contre le paludisme”

Pourquoi Twitter a-t-il soutenu #EndSARS au Nigeria et non #FixTheCountry au Ghana ?

Twitter peut-il défendre droits numériques et liberté d’expression en Afrique ?Publié à l’origine sur Global Voices en FrançaisAccra Central, Accra, Ghana. Image de Muntaka Chasan publiée sur Wikimedia commons, 14 janvier 2019 (CC BY-SA 4.0). [A moins d’indication contraire tous les liens mènent vers des sites en anglais] Au Nigeria, lorsque les sociétés de médias … Continue reading “Pourquoi Twitter a-t-il soutenu #EndSARS au Nigeria et non #FixTheCountry au Ghana ?”

Les succès d’Angela Merkel en Afrique

 En 16 années passées à la tête de l’Allemagne, la Chancelière Angela Merkel aura réussi à doter son pays d’une politique africaine associant plus d’investissements, une nette augmentation de l’aide publique au développement ainsi qu’un engagement militaire et antiterroriste marqué.  Si l’on ne devait mesurer l’attachement d’un dirigeant allemand à l’Afrique qu’au seul nombre de … Continue reading “Les succès d’Angela Merkel en Afrique”

Gambie : Mamma KANDEH, de Saré Birom à Summa Cum Laude, ce charismatique opposant qui veut déloger du State House de Banjul, Adama BARROW. EXCLUSIF

Potentiel faiseur de roi à la présidentielle gambienne de 2016, Mamma KANDEH, Président fondateur du parti d’opposition GDC (Parti du Congrès Démocratique ), est dans la course du scrutin présidentiel de décembre 2021. On le présente comme le candidat du ‘’vrai changement’’ et challenger sérieux et crédible face au Président sortant Adama BARROW. Portrait d’un … Continue reading “Gambie : Mamma KANDEH, de Saré Birom à Summa Cum Laude, ce charismatique opposant qui veut déloger du State House de Banjul, Adama BARROW. EXCLUSIF”

Ces coups d’état démocratiques

Un coup d’État peut-il être « démocratique » ou simplement perçu comme positif, se demande RFI  ? La situation en Guinée, poursuit la radio,  s’inscrit dans une histoire longue en Afrique de l’Ouest, qui compte quatre putschs ayant participé à la construction démocratique. Voici cet article qui éclaire utilement le débat actuel sur les coups … Continue reading “Ces coups d’état démocratiques”

Afrique de l’Ouest: un coup d’État peut-il laisser une trace positive?

Un coup d’État peut-il être « démocratique » ou simplement perçu comme positif ? La situation en Guinée s’inscrit dans une histoire longue en Afrique de l’Ouest, qui compte quatre putschs ayant participé à la construction démocratique, mais aussi beaucoup de juntes ayant plongé leur pays dans l’abîme. Le coup d’État perpétré le 5 septembre … Continue reading “Afrique de l’Ouest: un coup d’État peut-il laisser une trace positive?”

« Ils m’ont emmené dans une maison vide et m’ont battu pendant deux jours. » – Abbas, rescapé secouru par l’Aquarius

Afin que leur histoire ne soit pas oubliée, nous publions les témoignages, recueillis à bord de notre navire et traduits de l’anglais, de celles et de ceux qui ont traversé la Méditerranée centrale pour fuir la Libye. Aujourd’hui, nous relatons le récit d’Abbas, Ghanéen passionné de mode qui a quitté son pays pour tenter de … Continue reading “« Ils m’ont emmené dans une maison vide et m’ont battu pendant deux jours. » – Abbas, rescapé secouru par l’Aquarius”

Les défis de la couverture sanitaire universelle en Afrique : un ouvrage de synthèse en français

L’accès aux soins de santé est au cœur de la volonté déclarée des États du monde de se diriger vers la couverture sanitaire universelle (CSU) en 2030. Depuis 2015, celle-ci est l’un des objectifs de développement durable (ODD). Dans un ouvrage collectif qui vient de paraître, nous avons souhaité rendre accessibles en français (et gratuitement) … Continue reading “Les défis de la couverture sanitaire universelle en Afrique : un ouvrage de synthèse en français”