Technopolice s’expose à Avignon

La technopolice, c’est l’alliance de la technologie et de la police à des fins de surveillance de masse et de société de contrôle. Les technocrates misent sur le Plan et la Machine pour réguler nos villes et nos vies. En lieu et place de la polis entendue comme cité démocratique, comme espace pluraliste, lieu de … Continue reading “Technopolice s’expose à Avignon”

Boîte à outils de la Technopolice

Technopolice est une campagne visant à documenter et à lutter contre le déploiement de nouvelles technologies policières (drones, reconnaissance faciale, vidéosurveillance automatisée, police prédictive…). Nous avons pour cela créé et mis à disposition plusieurs outils (un forum, un site, une base documentaire…) pour permettre à chacune et chacun de se saisir de ces questions. Voici … Continue reading “Boîte à outils de la Technopolice”

Marseille : Appel contre la ré-intoxication du monde du 17 juin 2020

Ci-joint un compte-rendu de la journée du 17 juin par des personnes du groupe Technopolice Marseille : Technopolice Marseille a répondu à l’appel du 17 juin contre la ré-intoxication du monde en participant à une action collective (ANV Cop21 Marseille, Solidaires 13, Groupe d’Intervention Grotesque et Nanarchique et Technopolice Marseille) boulevard Longchamp dans le 1er arrondissement. … Continue reading “Marseille : Appel contre la ré-intoxication du monde du 17 juin 2020”

Racisme policier : les géants du Net font mine d’arrêter la reconnaissance faciale

À un moment où l’institution policière est remise en question, les multinationales de la sécurité tentent de se racheter une image par des effets d’annonce : elles arrêteraient la reconnaissance faciale car la technologie ne serait pas tout à fait au point et la police l’utiliserait à mauvais escient. Arrêter la reconnaissance faciale ? Plusieurs entreprises ont … Continue reading “Racisme policier : les géants du Net font mine d’arrêter la reconnaissance faciale”

Municipales : mobilisons-nous contre la surveillance !

Le 28 juin aura lieu le second tour des municipales. Comme nous l’avions fait pour Marseille lors du premier tour, c’est l’occasion d’interpeller les candidats et les candidates pour qu’elles s’opposent à la fuite en avant techno-sécuritaire dans les villes. Pour cela, nous avons rédigé un modèle de lettre ouverte que toutes et tous peuvent … Continue reading “Municipales : mobilisons-nous contre la surveillance !”

4 millions d’euros et 600 nouveaux drones : le gouvernement s’enfonce dans la Technopolice

Alors que nous alertions il y a peu [1] sur l’utilisation à grande échelle de drones par les services de police pour contrôler l’application du confinement, le gouvernement semble avoir apprécié le déploiement inédit de ses nouveaux gadgets de surveillance. Le 10 avril dernier, un appel d’offres a été publié par le Ministère de l’Intérieur … Continue reading “4 millions d’euros et 600 nouveaux drones : le gouvernement s’enfonce dans la Technopolice”

Marseille : lettre ouverte pour les municipales

Municipales : Appel aux candidat.e.s à s’opposer à la fuite en avant techno-sécuritaire Cette lettre ouverte a été publiée dans le journal La Marseillaise dans l’édition du 5 mars 2020 Depuis plusieurs années, la mairie de Marseille se livre, à l’instar d’autres municipalités françaises, à une dangereuse fuite en avant en matière de surveillance de la … Continue reading “Marseille : lettre ouverte pour les municipales”

Technopoleaks : dites-nous ce que fait votre patron

La campagne Technopolice a mis en place une plateforme de fuite (ou leaks en anglais) de documents. Elle s’adresse particulièrement aux personnes travaillant dans des entreprises mettant en œuvre des projets technopoliciers (reconnaissance faciale, vidéosurveillance automatisée, IA, aide à la décision sécuritaire ou policière, détection de « comportements suspects », etc), ou travaillant dans des mairies ou … Continue reading “Technopoleaks : dites-nous ce que fait votre patron”

Café-débat à Rennes sur la Technopolice

Le 13 mars de 19h à 21h au café Milles Potes, 4 Boulevard de la liberté, Rennes À Rennes, la vidéosurveillance est utilisée depuis 2010. En 2016, des actions de résistance à la surveillance surviennent n’empêchant pas la ville d’élargir son parc de caméras et d’installer des caméras « mobiles », faites pour être déplacées d’une rue … Continue reading “Café-débat à Rennes sur la Technopolice”

La reconnaissance faciale, ce sont les hommes du XIXème siècle qui en parlent le mieux

Suite à l’avis de la CNIL indiquant que l’expérimentation de la reconnaissance faciale dans deux lycées de la région Sud-Paca était illégale, nous avons analysé les réactions à chaud de messieurs Muselier et Estrosi sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter les 29 et 30 octobre 2019, ainsi que dans un article de Nice-Matin daté … Continue reading “La reconnaissance faciale, ce sont les hommes du XIXème siècle qui en parlent le mieux”

Pour imposer la reconnaissance faciale, l’État et les industriels main dans la main

Nous republions la tribune de Félix Tréguer et Martin Drago parue dans Le Monde du 25 octobre 2019. L’inévitable débat sur la reconnaissance faciale arrive enfin en France, et le gouvernement esquisse sa réponse. Dans un entretien paru dans Le Monde du 15 octobre, le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, ancien cadre du groupe … Continue reading “Pour imposer la reconnaissance faciale, l’État et les industriels main dans la main”

Projet Serenicity de micros dans les rues de Saint-Etienne, flop à venir?

Ce projet, qui vise à l’installation de «capteurs sonores» dans les rues d’un quartier populaire de Saint-Etienne, Tarentaize-Beaubrun, pour détecter automatiquement les «bruits suspects», est actuellement en sommeil. Mais pas arrêté ! [Cet article est d’abord diffusé dans le journal alternatif local Couac. *] Au conseil municipal de Saint Etienne du 16 septembre, un conseillé Nouvelle Gauche a posé … Continue reading “Projet Serenicity de micros dans les rues de Saint-Etienne, flop à venir?”

La Quadrature du Net attaque l’application ALICEM, contre la généralisation de la reconnaissance faciale

Lundi dernier, La Quadrature du Net a déposé un recours devant le Conseil d’État pour demander l’annulation du décret autorisant la création de l’application mobile intitulée « ALICEM », pour « Authentification en ligne certifiée sur mobile ». En y conditionnant la création d’une identité numérique à un traitement de reconnaissance faciale obligatoire, le gouvernement participe à la banalisation … Continue reading “La Quadrature du Net attaque l’application ALICEM, contre la généralisation de la reconnaissance faciale”