COP15, présidence chinoise : la biodiversité, ce concept anticapitaliste — Guillaume SUING

Octobre 2021, la Chine accueille et préside le quinzième sommet mondial de la COP pour la biodiversité. Moins connue que la COP pour le climat, cette convention ne doit pas être marginalisée ; elle est dans l’opinion de nombreux « défenseurs de l’environnement » cruciale. Pourtant, en raison de l’accent mis par l’occident capitaliste sur … Continue reading “COP15, présidence chinoise : la biodiversité, ce concept anticapitaliste — Guillaume SUING”

CHRUNK (1) — Kim PETERSEN

Les chefs militaires de trois pays s’étaient réunis avec leurs interprètes dans la Cité interdite historique de Pékin. Le général chinois Wei Fenghe accueillait le vice-maréchal nord-coréen Kim Jong-gwan et le général de l’armée russe Valery Gerasimov. Les personnes réunies étaient d’humeur joviale et faisaient tinter les coupes de champagne. “Combattre le feu par le … Continue reading “CHRUNK (1) — Kim PETERSEN”

La Chine estime que la guerre entre les États-Unis et la Chine est imminente — Éric ZUESSE

Les impérialistes devraient faire attention : lors de la guerre de Corée, il y a 70 ans, une armée chinoise mal équipée et sans force aérienne a pu vaincre les Étasuniens et leurs alliés bien armés. Les élites dégénérées étasuniennes courtisent la folle idée d’une victoire à la Pyrrhus sur la Chine. Au lieu de … Continue reading “La Chine estime que la guerre entre les États-Unis et la Chine est imminente — Éric ZUESSE”

Cette critique contient des spoilers : la victime meurt. — Erica FONTANA

A l’heure où l’on choisit le film qui représentera la France aux Oscars (en lice, le fascisant BAC Nord, le grotesque mais inquiétant Titane, et l’Evénement, qui milite pour l’avortement, “sujet tabou”, nous dira-t-on), il peut être opportun de revenir sur les Oscars 2021, pour analyser la logique propagandiste de cette institution et de ses … Continue reading “Cette critique contient des spoilers : la victime meurt. — Erica FONTANA”

RIP Hubert Germain — Bernard GENSANE

Il était le dernier survivant des compagnons de la Libération. Il est décédé le 12 octobre 2021 à Paris. On doit s’incliner devant le grand courage de celui qui fut un jeune et héroïque résistant et combattant de la France libre. Si la France en avait compté davantage, la guerre eût été moins longue. Mais … Continue reading “RIP Hubert Germain — Bernard GENSANE”

11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler

Extraits d’un article de Mathilde LE PETITCORPS dans « Ouest France » (Quand on trouve du bon dans un quotidien, autant le dire et apprécier). Ecrit en chiffres, le nombre de zéros donne un peu le vertige : 11 300 000 000 000 dollars. C’est le montant estimé des sommes mises à l’abri dans des … Continue reading “11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler”

11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler

Extraits d’un article de Mathilde LE PETITCORPS dans « Ouest France » (Quand on trouve du bon dans un quotidien, autant le dire et apprécier). Ecrit en chiffres, le nombre de zéros donne un peu le vertige : 11 300 000 000 000 dollars. C’est le montant estimé des sommes mises à l’abri dans des … Continue reading “11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler”

11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler

Extraits d’un article de Mathilde LE PETITCORPS dans « Ouest France » (Quand on trouve du bon dans un quotidien, autant le dire et apprécier). Ecrit en chiffres, le nombre de zéros donne un peu le vertige : 11 300 000 000 000 dollars. C’est le montant estimé des sommes mises à l’abri dans des … Continue reading “11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler”

11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler

Extraits d’un article de Mathilde LE PETITCORPS dans « Ouest France » (Quand on trouve du bon dans un quotidien, autant le dire et apprécier). Ecrit en chiffres, le nombre de zéros donne un peu le vertige : 11 300 000 000 000 dollars. C’est le montant estimé des sommes mises à l’abri dans des … Continue reading “11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler”

11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler

Extraits d’un article de Mathilde LE PETITCORPS dans « Ouest France » (Quand on trouve du bon dans un quotidien, autant le dire et apprécier). Ecrit en chiffres, le nombre de zéros donne un peu le vertige : 11 300 000 000 000 dollars. C’est le montant estimé des sommes mises à l’abri dans des … Continue reading “11 300 milliards de dollars ? Ça vaut même pas la peine d’en parler”

Le plus idiot des arguments transatlantiques

Un administrateur du Grand Soir a raconté ici que le gouvernement bolivarien ayant décidé en 2003 de distribuer des repas gratuits au pauvres, des débatteurs de la télé vénézuélienne s’étaient indignés : « Maintenant, Chávez, il veut décider aussi de ce qu’on met dans notre assiette ». Deux ans plus tard, (…) EditorialLe vol triomphal … Continue reading “Le plus idiot des arguments transatlantiques”

Le plus idiot des arguments transatlantiques

Un administrateur du Grand Soir a raconté ici que le gouvernement bolivarien ayant décidé en 2003 de distribuer des repas gratuits au pauvres, des débatteurs de la télé vénézuélienne s’étaient indignés : « Maintenant, Chávez, il veut décider aussi de ce qu’on met dans notre assiette ». Deux ans plus tard, (…) EditorialLe vol triomphal … Continue reading “Le plus idiot des arguments transatlantiques”

Le plus idiot des arguments transatlantiques

Un administrateur du Grand Soir a raconté ici que le gouvernement bolivarien ayant décidé en 2003 de distribuer des repas gratuits au pauvres, des débatteurs de la télé vénézuélienne s’étaient indignés : « Maintenant, Chávez, il veut décider aussi de ce qu’on met dans notre assiette ». Deux ans plus tard, (…) EditorialLe vol triomphal … Continue reading “Le plus idiot des arguments transatlantiques”

Le plus idiot des arguments transatlantiques

Un administrateur du Grand Soir a raconté ici que le gouvernement bolivarien ayant décidé en 2003 de distribuer des repas gratuits au pauvres, des débatteurs de la télé vénézuélienne s’étaient indignés : « Maintenant, Chávez, il veut décider aussi de ce qu’on met dans notre assiette ». Deux ans plus tard, (…) EditorialLe vol triomphal … Continue reading “Le plus idiot des arguments transatlantiques”

Simples Jésuites et triples gueux*

Le directeur de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’école militaire) a été jusqu’en 2019, membre de l’Academic Advisory Board du Collège de Défense de l’OTAN. Le mot important est : OTAN. Un des chercheurs de l’IRSEM, lieutenant-colonel de l’US Army, a été conseiller de l’ambassadeur des (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et … Continue reading “Simples Jésuites et triples gueux*”

Le plus idiot des arguments transatlantiques

Un administrateur du Grand Soir a raconté ici que le gouvernement bolivarien ayant décidé en 2003 de distribuer des repas gratuits au pauvres, des débatteurs de la télé vénézuélienne s’étaient indignés : « Maintenant, Chávez, il veut décider aussi de ce qu’on met dans notre assiette ». Deux ans plus tard, (…) EditorialLe vol triomphal … Continue reading “Le plus idiot des arguments transatlantiques”

Simples Jésuites et triples gueux*

Le directeur de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’école militaire) a été jusqu’en 2019, membre de l’Academic Advisory Board du Collège de Défense de l’OTAN. Le mot important est : OTAN. Un des chercheurs de l’IRSEM, lieutenant-colonel de l’US Army, a été conseiller de l’ambassadeur des (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et … Continue reading “Simples Jésuites et triples gueux*”

Simples Jésuites et triples gueux*

Le directeur de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’école militaire) a été jusqu’en 2019, membre de l’Academic Advisory Board du Collège de Défense de l’OTAN. Le mot important est : OTAN. Un des chercheurs de l’IRSEM, lieutenant-colonel de l’US Army, a été conseiller de l’ambassadeur des (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et … Continue reading “Simples Jésuites et triples gueux*”

Simples Jésuites et triples gueux*

Le directeur de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’école militaire) a été jusqu’en 2019, membre de l’Academic Advisory Board du Collège de Défense de l’OTAN. Le mot important est : OTAN. Un des chercheurs de l’IRSEM, lieutenant-colonel de l’US Army, a été conseiller de l’ambassadeur des (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et … Continue reading “Simples Jésuites et triples gueux*”

Bolloré, le faiseur de président(e) ?

Des journalistes sont parfois nommément épinglés ici pour leurs partis-pris, mensonges, omissions, fixettes orientées… Mais il faut toujours veiller à distinguer l’adversaire secondaire et concret (le journaliste) de l’ennemi principal et abstrait (le patron de presse). Au fond, quand nous gourmandons (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et l’océan du plus idiot des arguments

Simples Jésuites et triples gueux*

Le directeur de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’école militaire) a été jusqu’en 2019, membre de l’Academic Advisory Board du Collège de Défense de l’OTAN. Le mot important est : OTAN. Un des chercheurs de l’IRSEM, lieutenant-colonel de l’US Army, a été conseiller de l’ambassadeur des (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et … Continue reading “Simples Jésuites et triples gueux*”

Bolloré, le faiseur de président(e) ?

Des journalistes sont parfois nommément épinglés ici pour leurs partis-pris, mensonges, omissions, fixettes orientées… Mais il faut toujours veiller à distinguer l’adversaire secondaire et concret (le journaliste) de l’ennemi principal et abstrait (le patron de presse). Au fond, quand nous gourmandons (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et l’océan du plus idiot des arguments

Bolloré, le faiseur de président(e) ?

Des journalistes sont parfois nommément épinglés ici pour leurs partis-pris, mensonges, omissions, fixettes orientées… Mais il faut toujours veiller à distinguer l’adversaire secondaire et concret (le journaliste) de l’ennemi principal et abstrait (le patron de presse). Au fond, quand nous gourmandons (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et l’océan du plus idiot des arguments

Et de la tourelle des sous-marins émergèrent Assange et Ibrahim Abdallah

Les Etats-Unis se sont acoquinés avec la Grande-Bretagne pour découper en quatre et accrocher au clou de la cabane au fond du jardin le contrat signé par la France et l’Australie sur la fabrication et la vente de sous-marins. Furieux, Macron a fait jeter à la poubelle les petits-fours d’une (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus … Continue reading “Et de la tourelle des sous-marins émergèrent Assange et Ibrahim Abdallah”

Bolloré, le faiseur de président(e) ?

Des journalistes sont parfois nommément épinglés ici pour leurs partis-pris, mensonges, omissions, fixettes orientées… Mais il faut toujours veiller à distinguer l’adversaire secondaire et concret (le journaliste) de l’ennemi principal et abstrait (le patron de presse). Au fond, quand nous gourmandons (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus le temps et l’océan du plus idiot des arguments

Et de la tourelle des sous-marins émergèrent Assange et Ibrahim Abdallah

Les Etats-Unis se sont acoquinés avec la Grande-Bretagne pour découper en quatre et accrocher au clou de la cabane au fond du jardin le contrat signé par la France et l’Australie sur la fabrication et la vente de sous-marins. Furieux, Macron a fait jeter à la poubelle les petits-fours d’une (…) EditorialLe vol triomphal par-dessus … Continue reading “Et de la tourelle des sous-marins émergèrent Assange et Ibrahim Abdallah”

A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT

D’un côté, la nature comme modèle d’intelligence du haut de ses 3.8 milliards d’années d’innovation, malgré les turbulences, les violences, les errances, le chaos et l’instabilité. D’un autre, Haïti, 217 ans d’indigence, de réussite précaire, d’éloge de la servitude, de la laideur et de la médiocrité. Et si Haïti se mettait à l’école de la … Continue reading “A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT”

A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT

D’un côté, la nature comme modèle d’intelligence du haut de ses 3.8 milliards d’années d’innovation, malgré les turbulences, les violences, les errances, le chaos et l’instabilité. D’un autre, Haïti, 217 ans d’indigence, de réussite précaire, d’éloge de la servitude, de la laideur et de la médiocrité. Et si Haïti se mettait à l’école de la … Continue reading “A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT”

A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT

D’un côté, la nature comme modèle d’intelligence du haut de ses 3.8 milliards d’années d’innovation, malgré les turbulences, les violences, les errances, le chaos et l’instabilité. D’un autre, Haïti, 217 ans d’indigence, de réussite précaire, d’éloge de la servitude, de la laideur et de la médiocrité. Et si Haïti se mettait à l’école de la … Continue reading “A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT”

A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT

D’un côté, la nature comme modèle d’intelligence du haut de ses 3.8 milliards d’années d’innovation, malgré les turbulences, les violences, les errances, le chaos et l’instabilité. D’un autre, Haïti, 217 ans d’indigence, de réussite précaire, d’éloge de la servitude, de la laideur et de la médiocrité. Et si Haïti se mettait à l’école de la … Continue reading “A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT”

A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT

D’un côté, la nature comme modèle d’intelligence du haut de ses 3.8 milliards d’années d’innovation, malgré les turbulences, les violences, les errances, le chaos et l’instabilité. D’un autre, Haïti, 217 ans d’indigence, de réussite précaire, d’éloge de la servitude, de la laideur et de la médiocrité. Et si Haïti se mettait à l’école de la … Continue reading “A l’école de la nature pour innover l’indigence — Erno RENONCOURT”

Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL

La maturité politique d’un peuple l’oblige à ne pas prendre au sérieux des paroles à usage diplomatique commercial On ne s’improvise pas historien. On le devient après une longue expérience dans les universités spécialisées dans ce domaine. On supporte une erreur de calcul faite par un financier mais on ne tolère pas à un financier … Continue reading “Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL”

Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL

La maturité politique d’un peuple l’oblige à ne pas prendre au sérieux des paroles à usage diplomatique commercial On ne s’improvise pas historien. On le devient après une longue expérience dans les universités spécialisées dans ce domaine. On supporte une erreur de calcul faite par un financier mais on ne tolère pas à un financier … Continue reading “Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL”

Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL

La maturité politique d’un peuple l’oblige à ne pas prendre au sérieux des paroles à usage diplomatique commercial On ne s’improvise pas historien. On le devient après une longue expérience dans les universités spécialisées dans ce domaine. On supporte une erreur de calcul faite par un financier mais on ne tolère pas à un financier … Continue reading “Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL”

Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL

La maturité politique d’un peuple l’oblige à ne pas prendre au sérieux des paroles à usage diplomatique commercial On ne s’improvise pas historien. On le devient après une longue expérience dans les universités spécialisées dans ce domaine. On supporte une erreur de calcul faite par un financier mais on ne tolère pas à un financier … Continue reading “Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL”

Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL

La maturité politique d’un peuple l’oblige à ne pas prendre au sérieux des paroles à usage diplomatique commercial On ne s’improvise pas historien. On le devient après une longue expérience dans les universités spécialisées dans ce domaine. On supporte une erreur de calcul faite par un financier mais on ne tolère pas à un financier … Continue reading “Les fourberies d’Emmanuel Macon — Omar CHAALAL”

Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES

La dystopie technocratique qui se profile peut sembler perpétuer l’héritage de la social-démocratie, bien que de manière perverse, et par conséquent, l’utilisation des partis verts et des partis sociaux-démocrates en Europe pour les mettre en œuvre est à la fois prévue et rationnelle. Il y a deux hommes nommés Klaus Schwab, sans aucun doute. Un … Continue reading “Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES”

Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES

La dystopie technocratique qui se profile peut sembler perpétuer l’héritage de la social-démocratie, bien que de manière perverse, et par conséquent, l’utilisation des partis verts et des partis sociaux-démocrates en Europe pour les mettre en œuvre est à la fois prévue et rationnelle. Il y a deux hommes nommés Klaus Schwab, sans aucun doute. Un … Continue reading “Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES”

Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES

La dystopie technocratique qui se profile peut sembler perpétuer l’héritage de la social-démocratie, bien que de manière perverse, et par conséquent, l’utilisation des partis verts et des partis sociaux-démocrates en Europe pour les mettre en œuvre est à la fois prévue et rationnelle. Il y a deux hommes nommés Klaus Schwab, sans aucun doute. Un … Continue reading “Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES”

Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES

La dystopie technocratique qui se profile peut sembler perpétuer l’héritage de la social-démocratie, bien que de manière perverse, et par conséquent, l’utilisation des partis verts et des partis sociaux-démocrates en Europe pour les mettre en œuvre est à la fois prévue et rationnelle. Il y a deux hommes nommés Klaus Schwab, sans aucun doute. Un … Continue reading “Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES”

Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES

La dystopie technocratique qui se profile peut sembler perpétuer l’héritage de la social-démocratie, bien que de manière perverse, et par conséquent, l’utilisation des partis verts et des partis sociaux-démocrates en Europe pour les mettre en œuvre est à la fois prévue et rationnelle. Il y a deux hommes nommés Klaus Schwab, sans aucun doute. Un … Continue reading “Klaus Schwab l’humaniste contre Klaus Schwab le terroriste — Joaquin FLORES”

Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult

Espagnols, pieds-noirs, Portugais, Maghrébins, Africains : la France a une longue tradition de terre d’accueil. Le fantasme de l’immigration est violent. Et il est souvent manié avec encore plus de violence par les enfants d’immigrés ! C’est illustré par la parabole de l’ouvrier de la onzième heure, de l’Évangile selon Matthieu. On y voit un … Continue reading “Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult”

Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult

Espagnols, pieds-noirs, Portugais, Maghrébins, Africains : la France a une longue tradition de terre d’accueil. Le fantasme de l’immigration est violent. Et il est souvent manié avec encore plus de violence par les enfants d’immigrés ! C’est illustré par la parabole de l’ouvrier de la onzième heure, de l’Évangile selon Matthieu. On y voit un … Continue reading “Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult”

Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult

Espagnols, pieds-noirs, Portugais, Maghrébins, Africains : la France a une longue tradition de terre d’accueil. Le fantasme de l’immigration est violent. Et il est souvent manié avec encore plus de violence par les enfants d’immigrés ! C’est illustré par la parabole de l’ouvrier de la onzième heure, de l’Évangile selon Matthieu. On y voit un … Continue reading “Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult”

Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult

Espagnols, pieds-noirs, Portugais, Maghrébins, Africains : la France a une longue tradition de terre d’accueil. Le fantasme de l’immigration est violent. Et il est souvent manié avec encore plus de violence par les enfants d’immigrés ! C’est illustré par la parabole de l’ouvrier de la onzième heure, de l’Évangile selon Matthieu. On y voit un … Continue reading “Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult”

Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult

Espagnols, pieds-noirs, Portugais, Maghrébins, Africains : la France a une longue tradition de terre d’accueil. Le fantasme de l’immigration est violent. Et il est souvent manié avec encore plus de violence par les enfants d’immigrés ! C’est illustré par la parabole de l’ouvrier de la onzième heure, de l’Évangile selon Matthieu. On y voit un … Continue reading “Immigration – « Le dernier entré ferme la porte à clé » — Didier Raoult”

Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ

« Lorsque dénoncer un crime est traité comme un crime, c’est que vous êtes dirigés par des criminels » Edward Snowden « Si vous n’avez pas suivi de près l’affaire Julian Assange/Wikileaks, tout ce que vous croyez savoir sur cette affaire est probablement faux ». Cette phrase, qui sert d’introduction à toutes mes interventions, n’a … Continue reading “Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ”

Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ

« Lorsque dénoncer un crime est traité comme un crime, c’est que vous êtes dirigés par des criminels » Edward Snowden « Si vous n’avez pas suivi de près l’affaire Julian Assange/Wikileaks, tout ce que vous croyez savoir sur cette affaire est probablement faux ». Cette phrase, qui sert d’introduction à toutes mes interventions, n’a … Continue reading “Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ”

Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ

« Lorsque dénoncer un crime est traité comme un crime, c’est que vous êtes dirigés par des criminels » Edward Snowden « Si vous n’avez pas suivi de près l’affaire Julian Assange/Wikileaks, tout ce que vous croyez savoir sur cette affaire est probablement faux ». Cette phrase, qui sert d’introduction à toutes mes interventions, n’a … Continue reading “Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ”

Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ

« Lorsque dénoncer un crime est traité comme un crime, c’est que vous êtes dirigés par des criminels » Edward Snowden « Si vous n’avez pas suivi de près l’affaire Julian Assange/Wikileaks, tout ce que vous croyez savoir sur cette affaire est probablement faux ». Cette phrase, qui sert d’introduction à toutes mes interventions, n’a … Continue reading “Julian Assange et notre droit de savoir : défendu par le métier, combattu par la profession. — Viktor DEDAJ”