Le théâtre est mort, vive le théâtre !

À propos de : Pascale Goetschel, Une autre histoire du théâtre. Discours de crise et pratiques spectaculaires, France XVIIIe-XXIe siècles, Paris, CNRS éditions. À partir du XVIIIe siècle, les discours conservateurs cherchent à purger un secteur qui serait malade de ses excès : le théâtre. Ce qui inquiète, c’est sa modernité : un lieu où les discours et … Continue reading “Le théâtre est mort, vive le théâtre !”

La laïcité se faisant

À propos de : Julia Martínez-Ariño, Urban Secularism. Negotiating Religious Diversity in Europe, Routledge. Loin des débats théoriques et surplombant sur les règles et les institutions, une sociologue enquête sur la « laïcité vécue » : changement d’échelle qui permet d’analyser la mécanique de la laïcité en contexte urbain, avec ses implications sociales et politiques.

L’union des chœurs

À propos de : V. Azoulay et P. Ismard, Athènes 403. Une histoire chorale, Flammarion. La pratique chorale était à Athènes bien plus qu’un procédé dramatique : c’était une expérience civique et collective, une sorte de figuration démocratique de la pluralité. V. Azoulay et de P. Ismard y voient l’identité profonde d’une société qui surmonte ses divisions.

Comme des chefs

À propos de : David A. Bell, Men on Horseback. The Power of Charisma in the Age of Revolution, Strauss and Giroux. Le charisme est une constante de l’histoire politique mais ses formes sont plurielles. David Bell, en suivant cinq figures de chef, montre sa complexité et souligne qu’au fond, nous avons toujours aimé les super-héros.

Une histoire des Treize en URSS

À propos de : Sophie Momzikoff-Markoff, Les hommes de Gorbatchev. Influences et réseaux (1956-1992), Éditions de la Sorbonne. La « Nouvelle pensée », refonte complète de la politique étrangère soviétique sous Gorbatchev, a paradoxalement précipité la chute du régime. À l’origine de cette doctrine, une génération de réformateurs qui a poli ses armes intellectuelles dès les années 1950.

Moines, démons et merveilles

À propos de : Jean-Claude Schmitt, Le cloître des ombres, Gallimard. Entre littérature visionnaire, dialogue pastoral et vie hagiographique, un document inédit du XIIIe siècle nous fait pénétrer dans un monastère infesté de démons interférant dans l’ordinaire des moines…

L’enfance du genre

À propos de : Tey Meadow, Trans Kids. Being Gendered in the Twenty-First Century, University of California Press. La prise en charge des enfants trans aux États-Unis pousse le monde médical à s’émanciper progressivement d’une conception schématique du genre. L’enquête ethnographique de Tey Meadow auprès de cette population permet de saisir les acteurs en prise avec … Continue reading “L’enfance du genre”

Contrôler et punir

À propos de : Vincent Dubois, Contrôler les assistés. Genèse et usages d’un mot d’ordre, Raisons d’agir. L’augmentation des contrôles dans les administrations du social a conduit à une sévérité accrue vis-à-vis des populations modestes et précaires. Le sociologue Vincent Dubois le démontre grâce à une synthèse originale de différentes traditions critiques en sciences sociales.

Locke et le matériau des idées

À propos de : Philippe Hamou, Idées, perception et réalité. Essais sur Locke, Ithaque. En présentant et traduisant sept articles décisifs portant sur John Locke et son analyse des idées, Philippe Hamou nous fait prendre la mesure de l’importance de la réflexion de Locke pour comprendre la nature de notre rapport perceptif au monde.

Les mondes perdus de la Guerre froide

À propos de S. Kott, Organiser le monde, une autre histoire de la Guerre froide, Seuil. La Guerre froide est souvent interprétée comme un moment de paralysie de la coopération internationale en raison des rivalités entre bloc occidental et bloc communiste. Sandrine Kott montre au contraire comment le temps de la Guerre froide dopa le … Continue reading “Les mondes perdus de la Guerre froide”

Le juge, la nièce et les historiens

Quand la nièce d’un maire impliqué dans la déportation des juifs polonais porte plainte contre des historiens, ces derniers se voient menacés ou censurés par le pouvoir, fort des nouvelles lois mémorielles protégeant la Pologne contre toute mise en cause dans l’histoire de la Shoah.

La voie longue et ardue de la participation

À propos de : Cristina Lafont, Democracy Without Shortcuts, Oxford University Press. Alors qu’on parle beaucoup de démocratie participative, la théorie politique semble avoir délaissé la question de la délibération de masse. Cristina Lafont critique les raccourcis délibératifs pour s’intéresser à cette voie difficile autant que longue.

Grandeur des petits gestes

Les massacres de civils, selon Jacques Semelin, obéissent à une « grammaire » conçue comme un processus mental qui conduit à la destruction de groupes humains. Dans cet entretien, l’historien des violences de masse évoque aussi sa cécité et la manière dont celle-ci l’a rendu sensible aux petits gestes qui sauvent des vies.

Moteurs et menteurs

À propos de : Samuel Klebaner, Normes environnementales européennes et stratégies des constructeurs automobiles : Un jeu coopératif aux résultats ambigus, Presses de l’École des mines. Comment interpréter le scandale du « dieselgate » au-delà de la cupidité des constructeurs ? Samuel Klebaner s’écarte des condamnations normatives pour procéder à une analyse complexe des interactions entre les évolutions réglementaires … Continue reading “Moteurs et menteurs”

Retracer la vie, écrire l’histoire

À propos de : Kirsten Fischer, American Freethinker. Elihu Palmer and the Struggle for Religious Freedom in the New Nation, University of Pennsylvania Press. La biographie de Elihu Palmer, libre penseur nord-américain du XVIIIe siècle, fait revivre les conflits intellectuels et spirituels au temps où la jeune République cherche à fixer le sens de notions de … Continue reading “Retracer la vie, écrire l’histoire”

La musique est un acte

À propos de : Christopher Small, Musiquer. Le sens de l’expérience musicale, Éditions de la Philharmonie de Paris. La musique, selon Christopher Small, ne consiste pas en des choses (les œuvres) mais en actes (les performances). Une thèse séduisante, mais dont les implications sociologiques peinent à convaincre.

Utopie, dystopie

Concepts à l’origine littéraire, l’utopie et la dystopie offrent également un regard critique sur nos sociétés et régimes politiques, puisqu’elles proposent une vision alternative de l’avenir, en bien ou en mal. Gregory Claeys explore cette double nature, et sa capacité à réinventer le monde, en retraçant l’histoire, l’évolution sémantique et les usages de la pensée … Continue reading “Utopie, dystopie”

Antisémitisme sans frontières

À propos de : Nina Valbousquet, Catholique et antisémite. Le réseau de Mgr Benigni : Rome, Europe, États-Unis, 1918-1934, CNRS éditions. À la confluence de l’antijudaïsme religieux et de l’antisémitisme racial, le réseau que Mgr Benigni met en place dans les années 1920 se développe dans plusieurs pays. Une manière de rivaliser avec les ennemis juifs et … Continue reading “Antisémitisme sans frontières”

Laisse béton

À propos de : Stéphane Frioux (dir.), Une France en transition, urbanisation, risques environnementaux et horizon écologique dans le second XXe siècle, Champ Vallon. L’émergence, dans la seconde partie du XXe siècle, des politiques de protection de l’environnement, résulte d’une série de compromis entre mobilisations contestataires et soutien au développement économique et urbain : une transition par … Continue reading “Laisse béton”

Homo reparans

À propos de : Johann Michel, Le réparable et l’irréparable, L’humain au temps du vulnérable, Hermann. La réparation, explique J. Michel, n’est pas seulement un principe moral qu’impose notre sens de la justice. C’est plus fondamentalement une donnée anthropologique parce que nous cherchons à pallier notre vulnérabilité constitutive.

In Vino Natura

À propos de : Christelle Pineau, La corne de vache et le microscope. Le vin « nature », entre sciences, croyances et radicalités, La Découverte. Qu’est-ce qu’un vin “naturel” ? Derrière cette appellation en vogue, un ouvrage plonge dans les pratiques professionnelles, les savoirs concurrents et les débats agitant le monde de l’agriculture dite alternative.

In Vino Natura

À propos de : Christelle Pineau, La corne de vache et le microscope. Le vin « nature », entre sciences, croyances et radicalités, La Découverte. Qu’est-ce qu’un vin “naturel” ? Derrière cette appellation en vogue, un ouvrage plonge dans les pratiques professionnelles, les savoirs concurrents et les débats agitant le monde de l’agriculture dite alternative.

La vocation libérale du bureaucrate

À propos de : Joseph Heath, The Machinery of Government. Public administration and the Liberal State, Oxford University Press.. Les administrations publiques, imposantes en taille et en pouvoirs discrétionnaires, peuvent-elle avoir une forme de légitimité politique ? Oui, pourvu qu’elle protègent les principes fondateurs du libéralisme.

La vocation libérale du bureaucrate

À propos de : Joseph Heath, The Machinery of Government. Public administration and the Liberal State, Oxford University Press.. Les administrations publiques, imposantes en taille et en pouvoirs discrétionnaires, peuvent-elle avoir une forme de légitimité politique ? Oui, pourvu qu’elle protègent les principes fondateurs du libéralisme.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Derrière les chiffres de l’inflation

Depuis la mise en place de l’euro, un écart persistant s’est installé entre inflation « perçue » par les ménages, et inflation « réelle » mesurée par l’INSEE. Au-delà des débats techniques sur les chiffres, mesurer l’inflation implique des choix méthodologiques lourds d’enjeux politiques et sociaux.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.

Un monde nouveau dans le Nouveau Monde

À propos de : Eduardo Viveiros de Castro, L’Inconstance de l’âme sauvage : catholiques et cannibales dans le Brésil du XVIe siècle, Genève, Labor et Fides. Les indiens convertis au christianisme par les Jésuites européens se montraient enthousiastes mais “inconstants”. S’ils s’ouvraient aux cultes étrangers, c’était plutôt, selon Viveiros de Castro, par tradition cannibaliste que par “foi”.