Une bagarre éclate après une action de SOS racisme pendant le meeting de Zemmour

Une bagarre a éclaté pendant quelques instants durant lors du premier meeting de campagne d’Eric Zemmour ce 5 décembre. Comme le rapporte Charles Baudry, reporter de RT France présent sur place, l’incident a débuté après que plusieurs personnes ont sorti des t-shirts où était inscrit «Non au racisme».
🔴Incident lors du meeting d’Eric Zemmour à #Villepinte. Plusieurs personnes sortent des t-shirts « Non au racisme ». Une bagarre éclate dans la salle et les personnes sont évacuées. #ZemmourVillepinte#Zemmourpic.twitter.com/DZa8yzr4ZM— Charles Baudry (@CharlesBaudry) December 5, 2021
Après un bref affrontement, les militants, qui se réclament de l’association SOS Racisme, ont été évacués. «Nos militants étaients (sic) présents au meeting de Zemmour à Villepinte pour dire non au racisme de manière pacifique. La vidéo, d’une violence inouïe, parle d’elle-même, nos militants se sont fait frapper et insulter pour avoir rappelé notre lutte antiraciste!», a réagi l’association dans un tweet.
NON AU RACISME Nos militants étaients présents au meeting de #Zemmour à Villepinte pour dire non au racisme de manière pacifique. La vidéo, d’une violence inouïe, parle d’elle même, nos militants se sont fait frapper et insulter pour avoir rappelé notre lutte antiraciste!✊🏿✊🏾✊🏼 pic.twitter.com/5cvZadNGh8— SOS Racisme – #PanthéonDesOubliés (@SOS_Racisme) December 5, 2021
L’équipe de Quotidien brocardée
Au cours de ce meeting décidemment sous haute tension, un bref incident avait impliqué un peu plus tôt des journalistes de l’émission Quotidien de Yann Barthès, hués par les soutiens d’Eric Zemmour – qui leur ont lancé des «Quotidien, collabo» ou encore «Tout le monde déteste Quotidien» – avant qu’ils ne soient briévement évacués.
“Quotidien, collabo !”, scande violemment la foule présente au meeting d’Éric Zemmour. Les journalistes obligés d’être exfiltrés sous bonne escorte hors de la salle #ZemmourVillepintepic.twitter.com/s1sZx1FRUv— Arthur Berdah (@arthurberdah) December 5, 2021
«Ils étaient en train de réaliser une interview pas très loin de la scène… On a entendu un brouhaha… “Quotidien blaireaux”, “Tout le monde déteste Quotidien”», a ainsi rapporté Timothée Dhellemes, journaliste du Figaro présent sur place. 
« Tout le monde déteste Quotidien ».L’équipe de @Qofficiel pris à partie lors du meeting d’Eric Zemmour. #ZemmourVillepintepic.twitter.com/Ago6tC5dN1— Remy Buisine (@RemyBuisine) December 5, 2021
L’équipe de communication d’Eric Zemmour a pour sa part déclaré que la sécurité avait «surréagi» en décidant d’exfiltrer pendant quelques minutes les journalistes. «Ils sont revenus. Il n’y a eu aucune violence», a-t-elle ajouté à propos des reporters de Quotidien. L’une des journalistes qui ont été évacués était bien de retour dans la salle une demi-heure après l’incident, a confirmé l’AFP.

Read on source website...

Author: francais.RT.com

RT, anciennement Russia Today, est une chaîne de télévision d'information internationale en continu financée par l'État russe. Elle a été lancée le 10 décembre 2005 par l'agence de presse RIA Novosti, qui l'abrite dans ses locaux moscovites. Elle exploite des chaînes de télévision par câble et par satellite destinées à un public étranger en dehors des frontières de la Russie, et produit des contenus pour Internet.