La Une du Figaro sur Marinetti aux enchères

“La révolution futuriste” fait l’objet d’une vente aux enchères au sein de la réputée maison Sotheby’s. Parmi les objets de curiosité proposés figure le célèbre manifeste du futurisme de Marinetti paru en 1909 dans Le Figaro.
20 février 1909
1909, le monde lit­téraire et diplo­ma­tique par­le encore français. C’est donc en France et en français que Marinet­ti décide de pub­lie son man­i­feste dans le quo­ti­di­en alors dirigé par Gas­ton Cal­mette. Hasards de l’histoire et de la géo­gra­phie, c’est grâce à un action­naire égyp­tien du jour­nal, Mohamed-el-Rachi, que le man­i­feste peut paraître. Marinet­ti né en Égypte a pu compter sur l’appui du richissime et cul­tivé égyp­tien, ami de son père. Le man­i­feste célébrant la vitesse, la jeunesse, répu­di­ant « les musées, les bib­lio­thèques, le moral­isme, le fémin­isme et toutes les lâchetés oppor­tunistes », fera scan­dale, c’était d’ailleurs son objectif.
Parlons argent
Si vous voulez acquérir un des très rares exem­plaires en bon état de la Une du Figaro de l’époque, il faut vous ren­dre numérique­ment chez Sothe­by’s. La Une est estimée entre 8.000 et 12.000 euros. Il faut vous dépêch­er, les enchères seront clos­es le 7 décembre.
Sig­nalons la paru­tion du sec­ond man­i­feste du futur­isme, Tuons le clair de lune ! aux édi­tions Auda Isarn, 2021, 64p, 12 €
L’article La Une du Figaro sur Marinetti aux enchères est apparu en premier sur Sentinelle Citoyenne | Veille médias alternatifs en temps réel.

Read on source website...

Author: SentinelleCitoyenne.fr

Après avoir sillonné la France durant plusieurs années, j’ai pu découvrir au combien notre pays est riche culturellement. Ceci grâce à la diversité de nos compatriotes qui composent nos belles régions et font survivre nos traditions. Malheureusement, ce patrimoine naturel et humain que nous a légué l’histoire de notre peuple, est peu à peu cannibalisé par le mondialisme et ses tenants. Afin de lutter contre la disparition de notre identité, j’ai décidé de créer ce média alternatif pour alerter, dénoncer, et signaler. Face à l’abandon, au mépris du pouvoir, l’objectif de ce média est de dire à tous ceux qui sont dans le désespoir, d’espérer. A ceux qui sont dans la colère, de raisonner. Aux pauvres, aux laissés pour compte, de croire encore à la démocratie et qu’un notre avenir est possible. Nous devons nous informer pour apprendre. Nous devons vouloir cesser de souffrir et travailler dés à présent au grand œuvre de la destruction de la misère, par des citoyens qui sont à nous, par des citoyens en qui nous donnerons notre confiance et qui seront en quelque sorte notre main. Car ce qui est profondément juste et toujours en même temps profondément politique. En chacun de nous, il y a un sentiment sacré et indestructible qui est le droit. Ce sentiment est l’élément de la raison de l’homme, il est le granit de la conscience humaine. Le droit, voilà le rocher sur lequel doivent venir s’échouer et se briser, les iniquités, les hypocrisies, les mauvaises lois et les mauvais gouvernements. Alexandre LARREY Fondateur de sentinelle citoyenne