Maroc : Visite du ministre de la Défense israélien

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, était attendu hier au Maroc, une première visant à renforcer la coopération sécuritaire entre les deux pays, un an après la normalisation de leurs relations, rapporte l’AFP.
Depuis la reprise l’an dernier des relations diplomatiques entre les deux pays, un conseiller à la Sécurité et le chef de la diplomatie israélienne se sont rendus au Maroc pour des entretiens, mais c’est la première fois que Benny Gantz, voire qu’un ministre de la Défense d’Israël, mène une visite officielle au royaume. Ce dernier doit signer sur place un accord qui vise à «établir la pierre d’assise des relations sécuritaires futures entre Israël et le Maroc», selon une source au fait de cette visite. «Jusqu’à présent, il y avait une certaine coopération, mais là, nous allons vraiment la formaliser. C’est une déclaration publique de notre partenariat», a ajouté ce responsable. Les deux pays ont établi des relations diplomatiques au début des années 1990 avant que le Maroc n’y mette fin au début de la Seconde Intifada, le soulèvement palestinien du début des années 2000.
Tel-Aviv et Rabat ont rétabli des relations en décembre dernier dans le cadre des «accords d’Abraham», processus de normalisation des relations entre l’Etat hébreu et des pays arabes soutenu par l’administration Trump. Washington a reconnu de même la «pleine souveraineté» du Maroc sur le Sahara occidental, territoire disputé avec les indépendantistes sahraouis du Front Polisario. En rencontrant lundi à Washington son homologue marocain, Nasser Bourita, le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a apporté un soutien au plan d’autonomie «sérieux et réaliste» prôné par le Maroc pour régler le conflit du Sahara occidental. En outre, les deux parties ont souligné l’importance de «l’approfondissement continu» des relations maroco-israéliennes.
La société israélienne Ratio Petroleum a annoncé le 29 septembre un partenariat avec Rabat pour l’exploration d’hydrocarbures au large de Dakhla, au Sahara occidental. Et l’Etat hébreu est aussi l’un des principaux exportateurs au monde de drones armés et de logiciels de sécurité, comme le Pegasus de la société NSO. Or, les ventes de drones armés et de certaines technologies de pointe, à l’instar du logiciel-espion Pegasus, doivent être approuvées par le ministère de la Défense, dirigé par B. Gantz.
L’article Maroc : Visite du ministre de la Défense israélien est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.