Remplacement du ministre tunisien de la Santé : Quand les calculs politiques l’emportent sur les enjeux sanitaires

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a destitué, dans l’après-midi d’avant-hier 20 juillet, 1er jour de l’Aïd, son ministre de la Santé, le Dr Faouzi Mehdi, un militaire, alors que la Tunisie traverse un pic dangereux de la crise Covid. Mechichi a chargé le ministre des Affaires sociales, le syndicaliste Mohamed Trabelsi, de l’intérim du ministère de la Santé.
La décision n’a pas été unanimement appréciée par les observateurs, accusant en majorité Mechichi de faire du Dr Mehdi le bouc émissaire d’une gestion gouvernementale chaotique de la crise sanitaire. La présidence de la République a réagi en assurant que «la gestion de la crise Covid sera assurée par la direction générale de la santé militaire», comme l’a assuré le président Saïed hier au micro d’Al Arabya, en marge de sa visite à un centre de vaccination, pas du tout encombré comme la veille.
L’article Remplacement du ministre tunisien de la Santé : Quand les calculs politiques l’emportent sur les enjeux sanitaires est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.