Sonko sur la loi contre le terrorisme : «Tony Blair et Sarkozy sont derrière»

Ousmane Sonko estime que la modification du Code pénal et du Code de procédure pénale vendredi dernier est dictée par l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair, et l’ancien Président français, Nicolas Sarkozy. Le leader de Pastef estime que Macky Sall et son régime «n’hésiteront pas à fomenter des attentats dans le pays» pour faire un 3ème mandat.
Par Malick GAYE – Ousmane Sonko a commenté la modification du Code pénal et du Code de procédure pénale, adoptée par l’Assemblée vendredi dernier. Pour le leader des Patriotes, l’objectif de cette loi «liberticide» est de «perpétuer un système, imposer le troisième mandat, museler l’opposition, qualifier des partis politiques de terroristes, les dissoudre et emprisonner leurs leaders». Il y voit également une volonté de «désigner tous ceux qui se battent pour des causes considérées comme contraires à leurs valeurs comme des terroristes pour avoir la mainmise sur nos ressources». Le député de l’opposition voit derrière cette loi la main d’étrangers, en l’occurrence des Français et des Britanniques. «La loi sénégalaise contre le terrorisme est la copie-conforme du Terrorism act de Tony Blair en 2006. Seulement, Blair n’avait pas osé aller aussi loin que Macky Sall, car les Britanniques ne l’auraient jamais accepté», a-t-il expliqué hier lors d’un point de presse. Sonko de poursuivre : «Les déplacements de Tony Blair au Sénégal pour être reçu par Macky Sall sont récents : novembre 2017, février 2020, mars 2021.» Les autres influenceurs de Macky sont, entre autres, selon lui, Nicolas Sarkozy qui, «en partie, est à l’origine de la déstabilisation du Sahel après la destruction de la Lybie au nom de la démocratie». A l’en croire, l’ancien Président français était à Dakar entre le 10 et le 14 juin. Ensuite, il cite l’ex-juge anti-terroriste français, Jean louis Bruguière. Ce dernier a, dit-il, réussi sa conversion dans «la traque des opposants africains au nom d’une expertise judiciaire». Sonko d’ajouter : «Macky Sall, en parfaite intelligence avec les 2 dirigeants européens, veut atteindre leur but par la stratégie du chaos, mettre en mal les ethnies, les tarikhas, les non tarikhas. Ils n’hésiteront pas à fomenter des attentats dans le pays, comme ils n’ont pas hésité à emprisonner des imams ou de pauvres étudiants à cause d’un simple tweet.»
Le leader de Pastef a par ailleurs annoncé la reprise prochaine de sa tournée politique dénommée Nemmeeku tour. Selon lui, le gouvernement «rêve d’interdire aux Séné­galais de contribuer au financement participatif, quel que soit leur lieu de résidence, au bénéfice d’un parti politique».mgaye@lequotidien.sn
L’article Sonko sur la loi contre le terrorisme : «Tony Blair et Sarkozy sont derrière» est apparu en premier sur Lequotidien – Journal d’information Générale.

Read on source website...

Author: LeQuotidien.sn

Le Quotidien est un journal sénégalais d'informations générales en langue française qui paraît tous les jours de la semaine. Le journal a été créé par Madiam Bal Diagne, un ancien journaliste de Wal Fadjri. Le premier numéro a été publié le lundi 24 février 2003. Le Quotidien est édité par la société de droit sénégalais Avenir Communication. Il revendique sa neutralité et ne se réclame d'aucun parti politique. Le journalisme d'investigation est sa priorité. Sa diffusion quotidienne est de 10 000 exemplaires.