Un élève de CM1 découvre qu’il a 22 ans en regardant au fond d’un verre Duralex

C’était pourtant un repas comme les autres pour tous les élèves demi-pensionnaires. Réunis autour d’un plat de saucisses aux lentilles, Augustin et ses camarades prennent alors la décision de regarder au fond de leur verre Duralex pour découvrir leur âge réel. Pour le petit Augustin, tout bascule alors qu’il découvre que son verre porte le numéro 22. Un véritable choc pour l’élève scolarisé dans l’établissement depuis la maternelle.

Pour celui qui est devenu en un instant le plus âgé des élèves français fréquentant une classe de CM1, les questions se bousculent. « Depuis ce midi, je doute de tout », explique t-il. L’enfant ne cesse depuis de s’interroger autour d’autres éventuels mensonges au sujet de son identité ou du monde qui l’entoure. « Suis-je vraiment le fils de mes parents ? », « vais-je perdre mes supers pouvoirs ? », « Macron est-il vraiment ni de droite, ni de gauche ».

De leur côté, les parents du petit Augustin, eux-aussi sous le choc, cherchent toujours une explication. « Notre petit est pourtant né en 2012, nous avons des papiers qui peuvent le prouver » déclarent-ils tout en évoquant la possibilité d’un échange malveillant avec un enfant de 13 ans au sein de son club de loisir. Suite à cette découverte, l’enfant envisagerait de quitter le domicile parental pour profiter de sa majorité et réaliser son rêve de découvrir internet sans code de contrôle parental.

Photo : Crédits :Iuliia Mikhalitskaia

L’article Un élève de CM1 découvre qu’il a 22 ans en regardant au fond d’un verre Duralex est apparu en premier sur Le Gorafi.fr Gorafi News Network.

Read on source website...

Author: LeGorafi.fr

Entre The Onion et Le Figaro, votre meilleure source d’information de la journée. Le Gorafi est né après un conflit d’intérêts avec les créateurs du Figaro en 1826. Jean-René Buissière, journaliste dyslexique, tente alors de créer son propre journal, transformant Le Figaro en Le Garofi. Mais, dyslexique, il écrit « Gorafi ». La faute est restée et est entrée dans l’Histoire. Le Gorafi se veut impartial et irréprochable. Tous les articles relatés ici sont faux (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. All items here are recounted fake (until proven otherwise) and written in a humorous purpose. The use of names of persons or companies is purely satirical here.