Procès de Taha Bouhafs: qualifier une policière d’«Arabe de service», propos raciste ou politique?

Le journaliste Taha Bouhafs était jugé mercredi 8 juin pour «injure publique à raison de l’origine». Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat de police Unité SGP-FO, avait porté plainte contre l’un de ses tweets après avoir été qualifiée d’«Arabe de service». L’occasion de livrer deux visions parfaitement différentes sur le racisme dans la police.

Read on source website...

Author: Mediapart.fr

Mediapart est un journal d'information numérique, indépendant et participatif. Il est né de la volonté de quatre journalistes: François Bonnet, Gérard Desportes, Laurent Mauduit et Edwy Plenel. Les deux autres fondateurs sont Marie-Hélène Smiéjan et Godefroy Beauvallet.