Philippe Poutou surpris samedi soir dans un Flunch clandestin avec trois membres du NPA

Selon plusieurs sources, Philippe Poutou aurait été aperçu en compagnie de trois membres du NPA dans un Flunch clandestin de la région de Bordeaux samedi soir dernier aux alentours de deux heures du matin.

“Je l’ai tout de suite reconnu à son cheveu en bataille et à sa chemise débraillée” affirme Loïc, un client de l’enseigne clandestine. “Il profitait du menu à 7,95€ avec encornets farcis à la sauce américaine et légumes chauds à volonté. Il apostrophait régulièrement le serveur en l’appelant par son prénom pour demander un rab de frites, tout porte à croire que c’est un habitué”

Contacté par nos journalistes, Philippe Poutou n’a pour le moment pas souhaité répondre à nos questions, ce qui n’a pas empêché plusieurs figures de la gauche de voler à son secours sur les réseaux sociaux. “Je peux vous dire que Philippe a souvent été invité à dîner dans ce genre d’établissements prestigieux. Pas plus tard que la semaine dernière des camarades lui ont proposé une soirée dans un Léon de Bruxelles clandestin mais il a toujours refusé catégoriquement » a ainsi expliqué Olivier Besancenot au micro de BFM TV.

Si l’ancienne figure du NPA ne s’est pas encore déclarée candidat aux élections présidentielles de 2022, cette affaire pourrait bien ternir sa réputation déjà entachée lors de la précédente campagne. Pour rappel, durant celle-ci, l’homme politique avait été accusé d’avoir reçu 500 euros de pantalons Célio en guise de cadeaux.


Le Gorafi est gratuit et il doit le rester.
Vous lisez et partagez le Gorafi ?
Vous voulez continuer? Vous en voulez même plus?
Alors pour continuer et nous développer, avec un nouveau site sécurisé, (SANS PUBS pour ceux qui le souhaiteront) de nouvelles vidéos, des podcasts quotidiens
nous avons besoin de vous ! Vous voulez plus de vidéos Gorafi, du podcast, plus de contenus?
Alors n’hésitez pas à nous soutenir !


Bouton Faites un don avec PayPal

Ou Via OkPal avec notre partenaire Ulule

Read on source website...

Author: LeGorafi.fr

Entre The Onion et Le Figaro, votre meilleure source d’information de la journée. Le Gorafi est né après un conflit d’intérêts avec les créateurs du Figaro en 1826. Jean-René Buissière, journaliste dyslexique, tente alors de créer son propre journal, transformant Le Figaro en Le Garofi. Mais, dyslexique, il écrit « Gorafi ». La faute est restée et est entrée dans l’Histoire. Le Gorafi se veut impartial et irréprochable. Tous les articles relatés ici sont faux (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. All items here are recounted fake (until proven otherwise) and written in a humorous purpose. The use of names of persons or companies is purely satirical here.