Modernisation des unités de production : 44 boulangers reçoivent 1, 87 milliard

Les propriétaires de boulangeries et pâtisseries du pays pourraient recevoir jusqu’à 5 milliards de francs de la Délégation à l’entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes (Der/fj) dans les années à venir. En attendant cette probabilité assujettie, selon le délégué général, Pape Amadou Sarr, au respect des engagements, 44 d’entre eux vont bénéficier d’une enveloppe de 1,87 milliard de francs Cfa pour la modernisation de leurs outils de production. «Le financement sera accordé selon les conditions qui s’articulent autour d’un crédit-bail que nous avons eu à mettre en place avec la Banque nationale pour le développement économique (Bnde) pour une première tranche globale de 1 milliard 87 millions de francs Cfa», a indiqué mardi, M. Sarr, lors de la cérémonie de remise des chèques aux bénéficiaires. «Nous nous sommes engagés lors de notre dernière réunion, à mettre une enveloppe de deux milliards de francs. Ce qui veut dire que si les acteurs jouent le jeu, l’autre enveloppe sera disponible tout de suite en 2022. On pourrait mettre cinq milliards dans les années à venir», a poursuivi le patron de la Der. «Aux difficultés liées à l’organisation du secteur, s’ajoutent les insuffisances relevées sur le respect des règles d’hygiène, la vétusté du matériel de production, la qualité dans la production, le transport et la vente du pain», a détaillé Pape Sarr, pour justifier l’accompagnement au secteur en pleine réorganisation.
La ministre du Commerce et des Pme, qui a présidé la rencontre à la sphère ministérielle, s’est réjouie de ces financements dans un secteur qui veut faire sa mue. «Ce que nous souhaitons, c’est d’avoir des Pme productives. C’est un secteur qui emploie plus de 30 000 personnes, qui génère un chiffre d’affaires d’environ 500 milliards. Aujourd’hui, on compte plus de 1400 unités», a renseigné Assome Aminata Diatta. Elle a plaidé pour une entrée dans les fonds au plus vite non sans conscientiser les bénéficiaires sur qui repose la continuité de la ligne de financement envisagée par la Der. «Il faut que ces prêts qui vous ont été accordés soient remboursés. C’est ainsi que nous pouvons les renouveler pour que d’autres puissent en bénéficier», a exhorté Mme Diatta.
Les conventions de financements ont été signées avec la Fédération nationale des boulangeries du Sénégal (Fnbs) et le regroupement des boulangers du Sénégal (Rbs). Les deux entités, par les voix de leurs présidents respectifs, se sont engagées à un suivi rigoureux pour un remboursement correct des bénéficiaires qui vont empocher des enveloppes comprises entre 15 et 40 millions de francs Cfa. Dakar, Saint-Louis, Thiès et Sédhiou ont été choisies pour cette première tranche.

Read on source website...

Author: LeQuotidien.sn

Le Quotidien est un journal sénégalais d'informations générales en langue française qui paraît tous les jours de la semaine. Le journal a été créé par Madiam Bal Diagne, un ancien journaliste de Wal Fadjri. Le premier numéro a été publié le lundi 24 février 2003. Le Quotidien est édité par la société de droit sénégalais Avenir Communication. Il revendique sa neutralité et ne se réclame d'aucun parti politique. Le journalisme d'investigation est sa priorité. Sa diffusion quotidienne est de 10 000 exemplaires.