Premiers pas du parti de Macron vers la reconnaissance du Sahara marocain

L’installation d’une antenne de « la République en Marche », le mouvement d’Emmanuel Macron, au Sahara occidental est vue au Maroc comme un premier pas vers la création d’un consulat
Pour célébrer les cinq ans de la naissance du mouvement En Marche (LREM), le parti présidentiel annonce renforcer sa présence au Maghreb et en Afrique de l’Ouest auprès des Français de l’étranger. C’est par la voix de la députée Marie Christine Verdier Jouclas, porte-parole des députés Macronistes à l’Assemblée Nationale, que La République En Marche annonce « se réjouir tout particulièrement » de la création d’un comité à Dakhla, précisant que ce comité se situe dans « les provinces du Sud marocain ».
Verdier Jouclas et le référent de LREM au Maghreb et en Afrique de l’Ouest Jaoued Boussakouran promettent également de faire le déplacement à Dakhla pour inaugurer formellement ce nouveau comité dès que les conditions sanitaires le permettront. Cet acte politique majeur qui engage le parti présidentiel français fait suite à de nombreux appels de personnalités politiques françaises appelant la France à emboîter le pas aux Etats-Unis et reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur le Sahara.
Le Sahara marocain s’inscrit dans le sens de l’Histoire

 
Cet article Premiers pas du parti de Macron vers la reconnaissance du Sahara marocain est apparu en premier sur Mondafrique.

Read on source website...

Author: MondAfrique.com

Le site Mondafrique.com a été lancé en janvier 2014. Son but est de fournir des analyses et des enquêtes sur la situation politique et économique des pays du Maghreb et de l’Afrique francophone, notamment la région sahélienne. La marque « Mondafrique » résume notre propos. La question n’est plus de savoir si l’Afrique est entrée dans le monde, la mondialisation est là, présente qu’on le veuille ou non, avec ses enjeux, ses opportunités et ses ornières. Face aux défis, l’Afrique s’organise régionalement. Le but de « Mondafrique » est de fournir des analyses et des enquêtes sur la situation politique et économique des pays du Maghreb et de l’Afrique francophone, notamment la région sahélienne. Autant sur le plan sécuritaire qu’économique et géopolitique, les problématiques de cette partie du monde semblent désormais liées. La mondialisation telle qu’on la connaît aujourd’hui rend ces pays interdépendants, notamment sur le plan des échanges et de la circulation des hommes et des marchandises. La ligne éditoriale est indépendante par rapport aux régimes en place, mais se situe dans un rapport d’engagement en faveur des valeurs citoyennes comme le développement, la transparence, l’équité et tout ce qui est de nature à favoriser les liens qui unissent l’Europe et la France, avec ces pays. Notre propos est d’améliorer la couverture médiatique sur la situation réelle des pays concernés et de donner à un public ciblé des clés pour comprendre les enjeux à venir. Il ne s’agit pas d’un site branché sur l’actualité immédiate Ainsi notre public est plutôt averti déjà des questions traitées et se trouve du coté des « décideurs », des spécialistes et de tous ceux qui cherchent « un plus » d’information et d’éclairage. Nous ne sommes pas un site d’actualité qui recherche l’audience à tout prix, mais un média d’informations pointues qui intéresse un public haut de gamme.