Lanceurs d’alerte : En 1981, Joe Biden a voulu faire incarcérer Philip Agee, après ses révélations sur la CIA

Source : Cover Action Magazine, Chris Agee, Jeremy Kuzmarov
Traduit par les lecteurs du site Les Crises
Joe Biden in 1981 [Source : nytimes.com]6e partie de la série sur Biden : Un homme de la Compagnie [surnom de la CIA, NdT]
Le 9 mai 1981, la sous-commission judiciaire du Sénat sur la sécurité et le terrorisme débattait de la loi sur la protection des identités des agents de renseignement (S. 391). Leur objectif : criminaliser l’identification non autorisée des agents de renseignement américains.
Joe Biden, à cette époque sénateur, s’est levé pour dénoncer mon père, Philip Agee, le lanceur d’alerte de la CIA dont le livre de 1975, Journal d’un Agent Secret, a donné l’identité de quelque 250 agents, sociétés écrans et agents étrangers travaillant pour les États-Unis.Lire la suite

Read on source website...

Author: Les-Crises.fr

Le site Les-Crises publie des analyses et des articles d’horizons variés afin d’élargir le champ d’information et de réflexion de ses lecteurs, afin de les aider à se faire eux-mêmes leur propre opinion, ce qui est indispensable à un bon exercice de la citoyenneté. Les publier ne signifie donc nullement qu’ils reflètent systématiquement notre pensée (essentiellement pour la géopolitique), mais simplement que nous les jugeons intéressants pour élargir la compréhension d’un sujet. Nous ne sommes donc engagés que par les articles que nous rédigeons nous-mêmes, non par ceux repris, et encore moins par l’intégralité des propos ou pensées des auteurs repris qu’ils auraient exprimés par ailleurs… Merci de nous signaler si un article ou un auteur repris ou un commentaire vous semble poser un problème – une erreur est toujours possible malgré notre vigilance. Nous l’étudierons, et y répondrons ou supprimerons le contenu éventuellement problématique. À la recherche de la Vérité entre la propagande des grands médias (souvent involontaire) aboutissant à la “fabrication du consentement” et les délires conspirationnistes du web que nous combattons (ici ou ici ou ici par exemple), nous faisons en effet tout notre possible pour garantir la meilleure qualité possible aux lecteurs et aux contributeurs qui nous honorent de leur confiance. Nous effectuons cette tâche modestement, car nous n’avons prétention à détenir aucune certitude, ni, surtout, à vous convaincre de quoi que ce soit – nous ne sommes pas des militants. Il est donc très important pour vous de garder un très grand esprit critique et de lire d’autres sites aux regards différents (dont, bien entendu, les médias dits mainstreams) – ce site n’étant évidemment pas un “site d’information” complet…