J’aimerais voir le visage de Mme Ocasio-Cortez ce matin

J’imagine qu’un sourire flotte sur le visage de Mme Alexandria Ocasio-Cortez ce matin, parce qu’elle doit toujours être sous la divine surprise de la conférence de presse de M. Biden. J’imagine qu’elle ne pensait plus qu’un chef d’État puisse encore aujourd’hui tenir un discours socialiste, et moins encore qu’ailleurs, dans son propre pays (si elle vivait en France, elle serait sceptique encore davantage).
Je suis comme elle, à écouter ce président de gauche, apparemment “socialiste instinctif”, “à la Keynes” *, je demande à ce qu’on me pince, je me dis qu’il y a sûrement une entourloupe, que je vais me réveiller. On verra. En attendant, je prie que le rêve se poursuive.

======
* J’écrivais dans Orwell socialiste malgré lui, Quinzaines, le 15 mars 2021 :
Bien qu’il ne se prévalut qu’en une seule occasion du label « socialiste » (sortant d’une réunion de cabinet du premier ministre travailliste Ramsey Macdonald et s’adressant à ceux qui attendaient là, leur disant : « Le seul socialiste dans la salle, c’était moi ! »), Keynes était quant à lui un socialiste instinctif, l’exemple type de cette aristocratie « de robe », ou plutôt « de toge » que l’on trouve à Oxbridge, mais faisant preuve du common touch : cette prédisposition à parler d’égal à égal aussi bien avec les « grands de ce monde » ou réputés tels, qu’avec les gens dans la foule. Parce que dans le « frères et sœurs en savoir » d’Oxford et de Cambridge, il n’y a pas que les connaissances, il y a aussi les « frères et sœurs ». Il y a bien sans doute quelques ratés ici ou là – il y en a toujours – mais de la même manière que l’on n’apprend pas l’intuition à un enfant, car elle vient toute seule avec les connaissances, on n’apprend pas le common touch non plus : lui aussi vient naturellement avec un certain dévouement au service du savoir. On n’imagine pas Keynes avoir le trac [comme Orwell] à l’idée qu’il s’apprête à entrer dans un asile de nuit : il y serait « chez lui » comme en tout autre endroit où l’on trouve du monde.

Read on source website...

Author: PaulJorion.com

Le seul Blog optimiste du monde occidental.