Occupons partout !

Communiqué des occupants du théâtre de la cité
Non à la réforme de l’assurance chômage
Nous sommes : des intermittent-es du spectacle et de l’audiovisuel, des intermittent-es de l’emploi, des chômeur-euses, des précaires, des salarié-es menacé-es par la crise, jeunes travailleur-es, émergeant-es, étudiant-es, retraité-es…
Nous occupons depuis le 11 Mars 2021, le Théâtre de la Cité à Toulouse
Alors que plus un chômeur sur deux n’est pas indemnisé, alors que le chiffre historique de 10 millions de pauvres a été dépassé, le gouvernement impose une
réforme de l’Assurance Chômage d’une violence inouïe.
C’est inacceptable, indigne, obscène.
Ainsi, tout comme les 78 autres lieux culturels occupés, nous exigeons :
Le retrait pur et simple des réformes de l’assurance chômage et des retraites 10 chômeur·e·s sur 10 indemnisé·e·s maintenant ! La prolongation des droits à l’Assurance chômage pour tous les intermittents de l’emploi, quelque soit leur secteur d’activité, au minimum pendant un an après la reprise totale de tous les secteurs L’ouverture de mesures d’urgence permettant l’accès aux congés maternité et maladie indemnisés à toutes les travailleuses et travailleurs en emploi discontinu, mais aussi les autrices et auteurs. Des moyens pour garantir les droits sociaux, retraite, formation, médecine du travail, congés payés, etc…, dont les caisses sont menacées par la baisse des cotisations sociales.Le mercredi 24 mars, nous serons en action pacifique de visibilité toute la matinée dans le centre ville.Rendez-vous à 9h30 Barrière de Paris ou 9h45 Métro Patte d’Oie
Pas d’économies sur le dos des plus pauvres !
Ensemble, créons de nouveaux droits sociaux collectifs !
Nous avons des propositions !!!
Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous
Facebook : Occupation Théâtre de la cité 2021
mail : occupation.tlc.2021@gmail.com

Read on source website...

Author: IAATA.info

Pourquoi IAATA.info Il nous semble important que des collectifs et individus en lutte puissent échanger, puiser des uns et des unes, analyser ensemble des expériences et des vécus. Ce site se veut un espace, une fenêtre, un carrefour, où les méthodes, pratiques et théories, locales et anti-autoritaires, pourront se croiser.