Niger la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum contestée

L’annonce de la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum, le dauphin du Président socialiste Mahamadou Issoufou, a provoqué des protestations de l’opposition

Le contentieux le plus sérieux, à l’issue d’un processus électoral extrêmement laborieux, concerne le taux de participation dans la région de Tahoua, celle du Président Mahamadou Issoufou, qui atteint 80% -soit 20 à 30% de plus que dans toutes les autres régions du pays. Mohamed Bazoum obtient un million de voix dans cette seule région, sur un total de 2,5 millions pour tout le pays, soit 55, 75%, contre 1 985 000 voix pour Mahamane Ousmane.

Des jeunes hommes armés de bâtons sont sortis dans la rue pour pour manifester leur désaccord avec les résultats officiels que s’apprêtait à publier la Commission Electorale Nationale Indépendante ce mardi.

Protestations de l’opposition

En début d’après midi ce mardi, la coalition de l’opposition, la CAP 20-21, avait publié un communiqué à exigeant la « suspension immédiate de la publication de ces résultats qui ne prennent aucunement en compte la volonté exprimée par le peuple nigérien en faveur du changement. » .

Falké Bacharou, le président de la Coordination de campagne de Mahamahe Ousmane, le candidat de l’opposition, a demandé dans ce communiqué « à tous les Nigériens soucieux de la préservation des valeurs fondamentales de la République et de la démocratie de se mobiliser contre « le hold-up » qu’Issoufou et son clan. »

L’opposition dénonce notamment la substitution de PV issus des bureaux de vote par des PV pré-établis, l’achat de conscience, le vol d’urnes, les menaces et intimidation des électeurs et de ses délégués, qui n’ont pas pu accéder à certains bureaux de vote, ainsi que diverses manipulations. Son représentant à la CENI à refusé d’apposer son visa sur les résultats des circonscriptions de Bermo et Tagriss, dans la région de Maradi, d’Aderbissinat, Dabaga et Timia, dans la région d’Agadez, ainsi que de quinze circonscriptions de la région de Tahoua.

Cet article Niger la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum contestée est apparu en premier sur Mondafrique.

Read on source website...

Author: MondAfrique.com

Le site Mondafrique.com a été lancé en janvier 2014. Son but est de fournir des analyses et des enquêtes sur la situation politique et économique des pays du Maghreb et de l’Afrique francophone, notamment la région sahélienne. La marque « Mondafrique » résume notre propos. La question n’est plus de savoir si l’Afrique est entrée dans le monde, la mondialisation est là, présente qu’on le veuille ou non, avec ses enjeux, ses opportunités et ses ornières. Face aux défis, l’Afrique s’organise régionalement. Le but de « Mondafrique » est de fournir des analyses et des enquêtes sur la situation politique et économique des pays du Maghreb et de l’Afrique francophone, notamment la région sahélienne. Autant sur le plan sécuritaire qu’économique et géopolitique, les problématiques de cette partie du monde semblent désormais liées. La mondialisation telle qu’on la connaît aujourd’hui rend ces pays interdépendants, notamment sur le plan des échanges et de la circulation des hommes et des marchandises. La ligne éditoriale est indépendante par rapport aux régimes en place, mais se situe dans un rapport d’engagement en faveur des valeurs citoyennes comme le développement, la transparence, l’équité et tout ce qui est de nature à favoriser les liens qui unissent l’Europe et la France, avec ces pays. Notre propos est d’améliorer la couverture médiatique sur la situation réelle des pays concernés et de donner à un public ciblé des clés pour comprendre les enjeux à venir. Il ne s’agit pas d’un site branché sur l’actualité immédiate Ainsi notre public est plutôt averti déjà des questions traitées et se trouve du coté des « décideurs », des spécialistes et de tous ceux qui cherchent « un plus » d’information et d’éclairage. Nous ne sommes pas un site d’actualité qui recherche l’audience à tout prix, mais un média d’informations pointues qui intéresse un public haut de gamme.