Respectons les 74 millions d’électeurs de Trump, ils ne sont pas “pitoyables”

Donald Trump est fini, mais son sort n’est plus une priorité, observe ce chroniqueur conservateur du Wall Street Journal. Si Biden veut guérir l’Amérique, il va devoir apaiser les partisans de son adversaire, qui ont le sentiment que le mépris et la haine dont leur candidat est l’objet les visent eux aussi.
 

Read on source website...

Author: CourrierInternational.com

Courrier international est un hebdomadaire français d'information fondé en 1989 et paraissant le jeudi. Il est constitué principalement de traductions d'articles publiés dans la presse non française.