Exécution du lutteur iranien Navid Afkari : L’Iran convoque l’ambassadeur allemand

L’Iran a convoqué hier l’ambassadeur d’Allemagne à Téhéran, Hans-Udo Muzel, pour protester contre des tweets dénonçant l’exécution d’un lutteur iranien condamné pour meurtre, a annoncé le ministère des Affaires étrangères iranien dans des propos recueillis par l’AFP.
Le ministère a «fermement condamné» devant l’ambassadeur les tweets publiés sur le compte de l’ambassade et jugés comme une «interférence dans les affaires internes» de l’Iran, selon un communiqué. L’Iran a annoncé samedi avoir exécuté Navid Afkari, 27 ans, condamné à mort en vertu du «qesas» (la «loi du talion») pour le meurtre d’un fonctionnaire poignardé le 2 août 2018 lors de manifestations contre le gouvernement à Chiraz (sud).
Le verdict, annoncé début septembre, a fait polémique et les soutiens ont afflué en Iran comme à l’étranger après la publication d’informations affirmant que Navid Afkari a été condamné sur la base d’aveux extorqués sous la torture. Ces accusations ont été rejetées par les autorités judiciaires en Iran. L’exécution du lutteur a été largement dénoncée sur les réseaux sociaux et à l’étranger. L’ambassade d’Allemagne à Téhéran a réagi dimanche dans un tweet publié en persan sur son compte officiel : «Nous avons été profondément choqués par l’exécution de Navid Afkari. Il n’est pas acceptable que les droits juridiques élémentaires soient ignorés pour faire taire les voix de l’opposition.» Le ministère iranien a appelé, dans son communiqué, l’ambassade allemande à «reconnaître les limites de ses responsabilités diplomatiques et à ne pas les dépasser», ajoutant que «l’interférence dans les lois et procédures judiciaires iraniennes (…) n’est en aucun cas tolérable».
Plus tôt hier, un responsable de la justice iranienne, Ali Bagheri, a condamné les «interférences de certaines ambassades européennes», les appelant à «ne pas se faire le porte-voix des mensonges comme (le ferait) un groupe d’opposition». Avec au moins 251 exécutions en 2019, l’Iran est, après la Chine, le pays qui a le plus recours à la peine capitale, selon le dernier rapport mondial sur la peine de mort publié par Amnesty International.
L’article Exécution du lutteur iranien Navid Afkari : L’Iran convoque l’ambassadeur allemand est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.