Biélorussie : La Cour suprême refuse d’invalider le résultat de la présidentielle

Les plaintes de Svetlana Tikhanovskaïa et de deux autres anciens prétendants au siège présidentiel visant à faire invalider le résultat du scrutin du 9 août en Biélorussie n’aboutiront pas. Telle est la décision de la Cour suprême du pays. La Cour suprême de Biélorussie a décidé de ne pas donner suite aux plaintes déposées par trois ex-candidats à la présidence biélorusse : Svetlana Tikhanovskaïa, Andreï Dmitriev et Anna Kanopatskaïa.
Elles avaient pour objet le résultat du scrutin présidentiel du 9 août. La décision de justice a été rendue publique sur le site de la cour ce mardi 25 août. De plus, la décision de la cour dans chacun des cas ne peut faire l’objet d’un appel. Pour rappel, Svetlana Tikhanovskaïa et deux autres candidats au siège présidentiel contestaient le résultat de l’élection auprès de la Commission électorale centrale. Ils exigeaient l’invalidation du résultat, se prononçant pour la tenue d’un nouveau scrutin. Les ex-candidats se sont par la suite adressés à la Cour suprême du pays, cour la plus élevée hiérarchiquement en Biélorussie.
Cela fait plus de deux semaines que les partisans de l’opposition expriment leur désaccord quant au résultat de l’élection présidentielle biélorusse tenue le 9 août. Selon les chiffres officiels de la Commission électorale centrale, le scrutin a été remporté par Alexandre Loukachenko avec 80,1% des voix, contre 10,1% pour la candidate de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa qui a quitté le pays pour rejoindre la Lituanie après avoir contesté le résultat.
L’article Biélorussie : La Cour suprême refuse d’invalider le résultat de la présidentielle est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.