Proche-orient : Le mystérieux Dahlan tire-t-il des ficelles de l’accord Israël/émirats ?

Le traître !» Les mots roulent depuis une semaine dans la bouche de responsables palestiniens qui accusent l’énigmatique dissident Mohammed Dahlan, désormais conseiller de l’émir d’Abou Dhabi, d’être l’architecte dans l’ombre de la normalisation entre Israël et les Emirats arabes unis, vendredi 14 août 2020.
Au lendemain de l’annonce par Donald Trump d’un accord entre le cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane, alias MBZ, et le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, pour normaliser les relations entre les deux pays, des premiers manifestants descendent dans la rue à Jérusalem, Naplouse et Ghaza. Les portraits de Netanyahu, MBZ et Trump sont piétinés, puis brûlés. Le lendemain, lors d’une manifestation à Ramallah, un quatrième mousquetaire apparaît sur des affiches : Mohammed Dahlan, dont la photo, accolée à celle de MBZ, subit le même sort.
Mohammed Dahlan, 58 ans, n’est pas étranger à la polémique. Ancien chef de la sécurité dans la bande de Ghaza, il a été cloué au pilori en 2007 par ses camarades du Fatah, parti du président palestinien Mahmoud Abbas, lorsque ce dernier perd le contrôle de Ghaza au profit du Hamas. En 2011, Dahlan est même exclu du comité central du Fatah, après avoir été accusé de «subversion» contre le président Abbas. Et sa maison est perquisitionnée par les forces de sécurité. Le message est clair : il est temps de plier bagages ! Le dissident voyage, puis s’installe à Abu Dhabi, où il porte désormais les habits de conseiller spécial du cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, l’un des hommes forts du Moyen-Orient qui vient de parapher un accord de normalisation avec l’Etat hébreu.
A l’annonce de l’accord, fustigé par les dirigeants palestiniens, plusieurs à Ramallah et Ghaza croient voir la signature de Dahlan. «Nous sommes convaincus qu’il est le complice et le parrain de la normalisation entre Israël et les Emirats», tonne Adnan Al Dumairi, porte-parole des services de sécurité palestiniens à Ramallah. Idem à Ghaza, dit une source proche du Hamas. Mohammed Dahlan a-t-il ou non favorisé l’accord entre Israël et les Emirats arabes unis ? Ancien chef du Shin Beth, les services de renseignement intérieur israéliens, Yaakov Peri connaît bien Mohammed Dahlan pour avoir coordonné avec lui la sécurité dans cette enclave palestinienne.
Et les deux hommes restent en contact à titre «personnel», dit-il. «A Abu Dhabi, il est devenu très proche du pouvoir comme conseiller économique doté d’une bonne connaissance d’Israël (…) mais ceux qui l’accusent pour l’accord entre les Emirats (et Israël) sont dans le tort », déclare M. Peri à l’AFP. «Plusieurs Israéliens qui sont passés par Dubaï et Abu Dhabi avant l’accord l’ont rencontré (…) mais il n’est pas vraiment le moteur de cet accord», ajoute-t-il
L’article Proche-orient : Le mystérieux Dahlan tire-t-il des ficelles de l’accord Israël/émirats ? est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.