Le roi de Belges s’excuse pour le passé colonial en République Démocratique du Congo

« Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd’hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés » a écrit le roi Philippe de Belgique au président de la République Démocratique du Congo, Felix Tshisekedi.
Le souverain belge a admis aussi qu’ « à l’époque de l’État indépendant du Congo des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective ». De plus, le roi s’est dit engagé dans le combat contre «toutes les formes de racisme » et il a rappelé son soutien à la réflexion entamée par le parlement belge « afin que notre mémoire soit définitivement pacifiée ».
 
(Image à la une : le roi Philippe lors de la parade pour la fête nationale 2018. Auteur : Paul Hermans. Creative Commons Attribution 4.0)

Read on source website...

Author: Putsch.media

Pourquoi Putsch ? Parce que la culture doit faire débat, parce qu’il y a une nécessité aujourd’hui de bousculer l’ordre culturel établi. Putsch veut être cet espace privilégié de lectures, de réflexions et de débats. Un forum indispensable et inhérent à toute démocratie ne peut exister que si toutes les voix, même discordantes et subversives, ont un espace, un lieu pour s’exprimer. Parce que Putsch ne veut rien s’interdire lorsqu’il s’agit de faire vivre la démocratie et la culture. → Putsch, c’est un nouveau site d’actualités culturelles et politiques plus adapté aux nouveaux usages qui publie des articles quotidiennement pour vous informer, faire vivre la réflexion, et vous proposer nos coups de coeur culturels. → Putsch, c’est également une chaîne Youtube qui propose des interviews, des éclairages et des reportages. → Putsch, c’est aussi un journal papier de 28 pages qui prolonge le débat lors d’une parution mensuelle. Parce que Putsch aime aussi le papier autant que la culture et le débat.