Pakistan : Un avion de ligne s’écrase à Karachi sur un quartier résidentiel

n Un avion de ligne pakistanais, avec une centaine de personnes à bord, s’est écrasé hier sur un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du pays, après avoir subi un problème technique.
Des images de la télévision publique montraient une épaisse fumée noire s’échappant vers le ciel, derrière une maison d’apparence récente. Des pompiers tentaient d’éteindre les incendies qui avaient pris dans les bâtiments, alors que des hélicoptères militaires patrouillaient au-dessus de la zone. «Il y avait 91 passagers et 7 membres d’équipage» à bord du vol PK8303 de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA), «qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14h37» (9h37 GMT), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux.
D’après le PDG de la compagnie Arshad Malik, l’appareil, un Airbus A320 en provenance de Lahore, se trouvait «en approche finale» de l’aéroport de Karachi, lorsqu’un incident est survenu. «La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu’il avait un problème technique», a-t-il raconté dans une vidéo mise en ligne sur Twitter. «On lui a dit (…) que deux pistes étaient prêtes pour l’atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz.
Pourquoi ? Il reste à déterminer quel était le problème technique.» D’après le ministre de l’Intérieur, Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir «perdu un moteur», puis lancé «un appel de détresse». Un journaliste de l’AFP a vu des corps carbonisés être emmenés vers des ambulances. Syed Murad Ali Shah, le chef du gouvernement du Sindh, province dont Karachi est la capitale, a fait état d’un survivant du crash. Seemin Jamali, une directrice de l’hôpital universitaire Jinnah de Karachi, a indiqué que huit cadavres et 15 blessés avaient été transportés dans ses services, tous des riverains. L’armée pakistanaise a annoncé sur Twitter avoir envoyé sur le lieu de l’accident une force d’intervention rapide, ainsi que des éléments paramilitaires, pour participer aux opérations de secours.
Le Premier ministre, Imran Khan, s’est dit «choqué et attristé» par la catastrophe, adressant sur Twitter ses «prières et condoléances aux familles et aux disparus». Selon le ministre des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, l’avion avait à son bord «beaucoup de gens rentrant chez eux pour l’Aïd», la célébration de la fin du Ramadhan, une fête très importante pour les musulmans.
L’article Pakistan : Un avion de ligne s’écrase à Karachi sur un quartier résidentiel est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.