Quand Estrosi célèbre la chloroquine…et Israël

INFO PANAMZA. Prétendument atteint du coronavirus, Christian Estrosi, maire de Nice et militant ultra-sioniste, a rendu hommage sur une radio juive à son ami Didier Raoult avant de prôner l’usage de la chloroquine et la méthode israélienne contre le Covid-19. La preuve en audio.

Le 25.03.2020 à 15h10

Lundi 16 mars, il a révélé au quotidien Nice-Matin avoir été prétendumment infecté par le coronavirus.

Pourquoi “prétendument” ?

Premièrement, aucune source médicale n’est venue corroborer son propos : nous sommes censés croire sur parole Christian Estrosi, maire de Nice (où s’est produit le mystérieux attentat du 14-Juillet), ancien ministre de Sarkozy et militant sioniste particulièrement lié à l’appareil d’État israélien.

Au passage, que nul ne s’étonne qu’aucun média traditionnel n’ait tenté de vérifier son allégation.

Deuxièmement, plusieurs éléments de son récit sont troublants : à Nice-Matin, il indiqua lundi avoir été “testé il y a une heure”.

Problème : il faut plusieurs heures (au minimum) pour être testé et connaître une réponse fiable.

Détail curieux : dans cette longue interview vidéo accordée par webcam à Nice-Matin, Estrosi (qui semble lire un texte et recommande fréquemment l’industriel pharmaceutique Sanofi…) affirme pourtant avoir débuté l’emploi de la chloroquine (transmise via son ami marseillais et pro-israélien Didier Raoult qu’il encense dans Le Point) le dimanche 15 mars…soit la VEILLE de son test.

Notons d’ailleurs qu’Estrosi -qui prétend avoir eu des grosses toux et de la fièvre- n’a pas l’air mal en point dans les derniers jours (du 4 au 12 mars) de la campagne municipale, jusqu’à sa conférence de presse du dimanche 15 mars.
Le premier tour des #Municipales2020 s’achève à #Nice06 dans un contexte sanitaire très particulier. La participation à #Nice06 s’élève à 28,60%, le scrutin étant marqué par un taux d’abstention très important. pic.twitter.com/m6yNHdj5o7— Christian Estrosi (@cestrosi) March 15, 2020
Autre élément : interrogé mardi 17 mars par BFM TV, Estrosi indique avoir été testé avec son épouse mais précise qu’il n’a pas voulu tester leurs deux enfants en bas âge pour ne pas, dit-il, surcharger les soignants.

Et une semaine après avoir annoncé sa prétendue infection, Estrosi affirma, ce lundi 23 mars, avoir déjà “le sentiment d’être guéri”.…grâce à la chloroquine.

Étrangement, quatre élus marseillais -qui partagent avec Estrosi la même connexion étroite avec Israël– tiennent exactement le même discours : en substance, “j’annonce ma maladie après le premier tour, je dis utiliser la chloroquine recommandée par l’excellent Docteur Raoult, je vais mieux et j’insiste sur le fait que nous devrions tous l’utiliser”.

Panamza vous propose de découvrir ci-dessous l’identité de ces quatre élus ainsi qu’une interview édifiante d’Estrosi (accordée à un célèbre journaliste pro-israélien) au cours de laquelle le maire de Nice réussit le tour de force de célébrer -à la fois- la chloroquine et la méthode Netanyahou contre le coranavirus…

En bonus : Panamza vous renverra également, sources à l’appui, au profil singulier de l’épouse d’Estrosi -une communautariste issue d’une famille engagée aux côtes de l’ex-Premier ministre israélienne d’extrême droite Golda Meir.

estrlt

Voici d’abord…

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés
http://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/

Alter Info
l’Information Alternative

Read on source website...

Author: AlterInfo.net

L'information alternative. Journal d'opinion en ligne. ISSN : 1773-0163 / CNIL déclaration n° 1070854. Le site a vu le jour en janvier 2005 à une l'initiative personnelle et individuelle de son concepteur. - Alter Info Apa Agence de presse associative Le 1 juin 2006, Alter Info change de dimension et devient une agence de presse associative inscrite au Registre des Associations du Tribunal de Mulhouse sous les références : Volume LXXXIII (83) Folio n°73.