A Cuba, Lavrov rend hommage à Fidel Castro : «Un exemple de dévouement à la patrie et à son peuple»

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s’est rendu le 5 février au soir sur la stèle mémorielle de Fidel Castro à Santiago de Cuba en compagnie de son homologue Bruno Rodriguez.
La visita del Canciller ruso Serguei Lavrov al lugar donde reposan los restos mortales del Comandante en Jefe, Fidel Castro, es un gesto de admiración y respeto por el líder de la Revolución Cubana https://t.co/JrPx0Om2aV— Cancillería de Cuba (@CubaMINREX) February 6, 2020
«Nous avons choisi exprès cet itinéraire pour rendre hommage au Commandant», a-t-il expliqué dans un entretien avec l’agence cubaine officielle Prensa Latina. «Pour moi, cela a une signification importante, car pour beaucoup de générations de Russes, Fidel reste un exemple de vrai dévouement à la patrie et à son peuple», a-t-il ajouté. C’est par cet hommage qu’il a tenu à rendre au défunt leader de la révolution cubaine, décédé le 25 novembre 2016, que Sergueï Lavrov a entamé une tournée prévue en Amérique latine qui le mènera ensuite au Mexique et au Venezuela.
🇷🇺🇨🇺 Sergey Lavrov signed the honorary guest book.#Russia#Lavrov#Cuba#Diplomacypic.twitter.com/Sll290AeRq— MFA Russia 🇷🇺 (@mfa_russia) February 6, 2020
«Les Etats-Unis violent consciemment les droits de l’homme à Cuba»
Sergueï Lavrov a ensuite eu un entretien avec Bruno Rodriguez, quelques heures après l’annonce par Donald Trump devant le congrès américain de la poursuite de sa politique hostile envers Cuba, le Venezuela et le Nicaragua, dans son discours sur l’état de l’Union. Commentant ces déclarations, le chef de la diplomatie russe a estimé que «les tentatives des Etats-Unis de subordonner l’Amérique latine à ses intérêts géopolitiques visent à renverser les gouvernements qui dérangent à Cuba, au Venezuela et au Nicaragua».
#Lavrov: We are absolutely committed to the agreements that were reached during @KremlinRussia_E meeting with @DiazCanelB in Moscow in October 2019. These agreements primarily concern improving the mechanisms of economic cooperation.🔗https://t.co/oaYNJJ6IqY#Russia#Cubapic.twitter.com/nEoG452deO— MFA Russia 🇷🇺 (@mfa_russia) February 6, 2020
Depuis près d’un an, le président Trump a renforcé l’embargo en vigueur depuis 1962 contre Cuba, avec de nouvelles mesures presque chaque semaine. «Les sanctions appliquées par Washington contre Cuba montrent que, dans leur volonté d’étrangler l’économie de l’île, les Etats-Unis violent consciemment les droits de l’homme, car dans ce cas ce sont les simples citoyens qui en souffrent», a dénoncé Sergueï Lavrov, tout en rappelant que Moscou est «catégoriquement opposé» à cette politique de Washington.
Les échanges commerciaux entre Cuba et la Russie ont considérablement augmenté ces deux dernières années passant de 388 millions de dollars à 500 millions en 2019 notamment dans le domaine de l’énergie, de la métallurgie, des infrastructure de transport, du développement des technologie de l’espace, des communications et de l’informatique, de la pharmacie et de la biotechnologie. Troisième partenaire commercial derrière l’Union européenne et la Chine, Moscou a octroyé à Cuba un prêt de 40 millions de dollars pour moderniser son industrie militaire, annoncé un plan d’investissement d’un milliard d’ici 2030 pour rénover les voies ferroviaires cubaines et enfin noué des accords dans le nucléaire civil et la cybersécurité.
Lire aussi : Amérique latine : les gouvernements de droite renvoient les médecins cubains, Washington jubile

Read on source website...

Author: francais.RT.com

RT, anciennement Russia Today, est une chaîne de télévision d'information internationale en continu financée par l'État russe. Elle a été lancée le 10 décembre 2005 par l'agence de presse RIA Novosti, qui l'abrite dans ses locaux moscovites. Elle exploite des chaînes de télévision par câble et par satellite destinées à un public étranger en dehors des frontières de la Russie, et produit des contenus pour Internet.