Les étudiant.es appellent à la grève

Le comité de lutte de la faculté St Charles appelle à la grève le 5 décembre. Iels revendiquent l’augmentation des bourses et des logements étudiants, et la fin de la fermeture au public de la fac mise en place en 2015.
Nous, Comité de Lutte de la faculté St Charles, organisons les étudiant.es dans la lutte pour des conditions d’études et de vie dignes.
L’université est sensée être un service public offrant les mêmes chances à tous.tes pourtant les inégalités sociales se répercutent en son sein et la précarité étudiante augmente chaque année.
La difficulté d’accès aux bourses, aux logements étudiants, les frais d’inscriptions élevés, tout cela fait parti d’un système excluant les étudiant.es les plus précaires.
Notre collectif à pour but de réunir ces étudiant.es les plus précaires et celles et ceux concerné.es par ces problèmes. En effet, nous nous retrouvons tous.tes démunies et isolé.es face à ce système, avec un personnel administratif dans l’incapacité de nous aider dans notre accès aux droits.
Saint Charles n’est évidemment pas épargné par la précarité étudiante : Retards de bourses, pas assez de logement étudiants, pas assez d’assistant.es social.es.
De plus, les différents bâtiments du campus tombent en ruine : lorsqu’il pleut, des bouts de plafonds s’écroulent et l’eau pénètre dans les couloirs.
L’université est peu à peu privatisée et la direction en ferme les portes au public pour la « sécurité » des étudiant.es mais elle est incapable d’entretenir ses bâtiments et de protéger ses étudiant.es face à la précarité.
Notre seule solution pour des conditions d’études dignes, c’est un réel service public de l’enseignement qui permette l’accès à tous.tes sans différentiation sociale et sans compétition à l’université.
À ce titre, nous nous opposons à la fermeture au public de l’université d’Aix-Marseille, mise en place depuis janvier 2015. L’université est un lieu public et doit rester ouverte à tous.tes.
L’accès aux cours magistraux en candidat.e libre ou aux ressources de la bibliothèque doivent être possible pour toute personne qui souhaite se former, quelque soit son âge et sa catégorie sociale. Ce sont les travailleuses.eurs qui financent l’université, ils doivent donc pouvoir y avoir accès quand ils le souhaitent et non pas en être exclus comme c’est le cas aujourd’hui.
La direction de l’université ainsi que le CROUS doivent prendre leur responsabilité dans cette situation c’est pourquoi nous avons organisé des actions « R.U gratuit » [1] et nous recommencerons.
Comme divers syndicats et collectifs étudiants l’ont demandé à travers la France nous exigeons :
L’augmentation des bourses et une baisse des critères d’accessibilité. Plus de logements étudiants et une baisse des loyers.Nous savons que la seule façon d’accéder à ces revendications, c’est la lutte !
Pour cela, nous appelons tous.tes les étudiant.es à rejoindre le mouvement social qui se prépare pour défendre les retraites des travailleurs.euses et combattre la réforme de l’assurance chômage !
Nous étudiant.es sommes directement concerné.es par ces réformes puisque cela concerne notre avenir.
3.12 AG étudiante – 12h – Grand ampho
5.12 Tous.tes les étudiant.es dans la rue !
Texte repris d’un tract du comité de lutte Marseille St Charles

[1] resto universitaire

Read on source website...

Author: Mars-Infos.org

MIA est un média libre, anti-capitaliste, anti-autoritaire et révolutionnaire, sur Marseille et ses alentours. Ce site a vocation à relayer les informations et événements s’inscrivant dans cette perspective. Il est animé et modéré par un collectif autonome de tout syndicat et de tout parti politique et se passe allègrement de la présence de professionnels des médias.