Réunification de l’Allemagne : Un résumé pamphlétaire sur France Info

Ce 8 novembre 2019 sur France Info Patrice Romedenne dédiait sa revue de presse à la chute du mur de Berlin. L’occasion pour le journaliste de s’illustrer une nouvelle fois par ses vindictes contre la presse qui sort du rang et de dresser… un mur contre le Monde diplomatique [1].
« L’objet du délit » ? L’un des articles en Une du mensuel : « Allemagne de l’Est, histoire d’une annexion ». En deux phrases pleines de pondération, Patrice Romedenne, brillant chroniqueur de service public, ouvre et clôt le débat :

Il en est même qui croient à un retour du communisme. Car c’est ainsi qu’on peut interpréter la Une du Monde diplomatique, qui se fend d’un interminable dossier sur ce qu’il appelle « l’annexion » de l’Allemagne de l’Est par l’Allemagne de l’Ouest, ce qui équivaut en creux à une tentative de réhabilitation du communisme.
« L’interminable dossier », évidemment discutable si on prend soin de le lire, est long de trois pages ! Trop long pour qui tente de le disqualifier sans le résumer en lui prêtant une intention – « réhabiliter le communisme » – qui existe uniquement dans l’imagination d’un lecteur de titre (et du titre seulement). [2]. Un lecteur qui est surtout un devin qui détecte, « en creux », les intentions qu’il invente. Mais aussi un rival, sur le même sujet, de Jean Quatremer ; un rival en désinvolture et falsification.
Maxime Friot et Henri Maler

Annexe : Échanges sur Twitter
Détecter sans lire

Penser en creux

[1] Sur les médias et le Monde diplomatique, lire « Lieux de pouvoir : la carte du Monde diplomatique qui n’a pas plu à l’élite journalistique ».

[2] Pourtant, Patrice Romedenne assure, sur Twitter, « avoir lu » l’article, « dès sa parution »… Mais ne serait-ce pas plus inquiétant encore ?

Read on source website...

Author: Acrimed.org

Action-CRItique-MEDias [Acrimed]. Née du mouvement social de 1995, dans la foulée de l’Appel à la solidarité avec les grévistes, notre association, pour remplir les fonctions d’un observatoire des médias s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante.