Zafzafi au cachot

Un groupe de prisonniers du RIF dont fait partie Nasser Zafzafi, détenus au pénitencier de Ras El Ma, a été mis au cachot après avoir été dispatché sur plusieurs maisons d’arrêt.  C’est un communiqué daté du 1er novembre de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) qui en a fait l’annonce, ajoutant que ces détenus difficiles sont privés de visites familiales et de communications pendant 45 jours à compter de la date de prise de la décision. Ces sanctions font suite à la fuite et à la diffusion sur les réseaux sociaux d’un enregistrement audio de Nasser Zafzafi condamné à 20 prisons. Ce qui a valu au directeur de la prison de Fès et certains employés de faire l’objet de mesures disciplinaires. Dans cet enregistrement, le leader du Hirak réagit à la profanation, samedi 26 octobre du drapeau national à Paris à l’occasion de l’appel qu’il lui-même lancé pour la commémoration du 3ème anniversaire de la mort tragique du poissonnier Mohcine Fikri qui avait déclenché la jacquerie rifaine dont il prit la tête. « C’est un acte sordide devant lequel nous ne devons pas nous taire car il est inacceptable de porter atteinte aux sentiments des Marocains » ; affirme-t-il, ajoutant que « cet acte découle de l’ignorance et de la haine de ceux qui veulent devenir légitimes pour parler au nom du Hirak » tout en dénonçant une manipulation des autorités marocaines visant selon lui à décrédibiliser leur mouvement. Zafzafi voit la main du Makhzen partout…
L’article Zafzafi au cachot est apparu en premier sur Le Canard Libéré.

Read on source website...

Author: LeCanardLibere.com

Lecanardlibéré.com, est le premier hebdomadaire satirique marocain paraissant le vendredi.