«L’Etat islamique est une émanation de la CIA»

Pour lui, la résolution du conflit palestino-israélien ne peut se faire qu’en «mettant fin au système d’apartheid, comme cela s’est réalisé en Afrique du Sud ou même en Algérie».
C’est une accusation grave qu’a portée hier l’historien et ancien ministre libanais Georges Corm à l’encontre de l’Occident en général. Invité à l’émission «Géopolitis» de la chaîne de télévision suisse RTS, Georges Corm a lourdement chargé les Occidentaux auxquels il a reproché d’avoir précipité des régions entières dans le chaos et particulièrement le Moyen-Orient. «On n’a jamais vu les puissances occidentales envahir avec autant de facilité des pays souverains, sous de faux prétextes parfois, et sans qu’il y ait une demande d’un Parlement démocratique ni un vote du Conseil de sécurité, ce qui est assez ahurissant», a regretté l’universitaire libanais.
Georges Corm accuse également les Occidentaux d’avoir créé des cellules islamistes. «Les Américains sont très bavards. Mme Clinton nous a raconté comment ils avaient fabriqué tous ces mouvements islamistes déments et fous, qui ont semé la terreur dans toute la Syrie et en Irak. L’Etat islamique n’existe pas. C’est une émanation de la CIA et d’autres officines», assène-t-il.
A l’occasion, Georges Corm a rappelé les liens troubles entre le Renseignement américain et Al Qaîda : «Toutes les cassettes vidéo de M. Ben Laden arrivaient par le canal de la télévision Al Jazeera. Et au Qatar, il y a la plus grande base militaire américaine. Il nous faut quand même réfléchir un peu !» Il s’étonne d’ailleurs que les puissances occidentales aient salué la défaite militaire du groupe Etat islamique en Syrie, en mars dernier, alors que ce sont elles qui ont créé les premières cellules islamistes dans la région.
S’agissant du conflit palestino-israélien, l’ancien ministre libanais estime que la victoire, le 9 avril dernier, du Likoud aux législatives ne changera pas le sort des Palestiniens. «La seule différence entre un gouvernement travailliste et celui de M. Netanyahu, c’est que les travaillistes ont la parole plus légère. Le Likoud a la parole dure et la main dure, mais les travaillistes (lorsqu’ils étaient au pouvoir, ndlr) ont eu la main dure aussi : c’est avec eux qu’a commencé et que s’est intensifiée la colonisation», a-t-il rappelé, selon le site de RTS qui a rapporté l’information.
Pour lui, la résolution du conflit, vieux de 71 ans, ne peut se faire qu’en «mettant fin au système d’apartheid, comme cela s’est réalisé en Afrique du Sud ou même en Algérie». Quid de la Ligue arabe ? Georges Corm a soutenu que l’organisation «a cessé d’exister. Je dirais que ce n’est plus qu’une annexe de l’OTAN. (…) Je crois qu’aucun Arabe dans son bon sens vous dira que les rois et les chef d’Etat arabes les représentent».
Georges Corm attire l’attention sur le fait que concernant le dossier iranien, «la République islamique d’Iran est aux yeux de Washington le premier ennemi à combattre». «Une iranophobie devenue très envahissante, qui empêche de raisonner et de réfléchir. Une des raisons majeures de cette diabolisation est le soutien de l’Iran à la question palestinienne», a-t-il dit.
«Rappelons-nous le temps du shah d’Iran. Le shah était adoré et respecté. Et pourtant sa politique ressemblait à celle d’aujourd’hui. Sauf sur un point : le shah avait de très bonnes relations avec l’Etat d’Israël», a ajouté Georges Corm. 

– Netanyahu veut annexer une partie de la Cisjordanie
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, et ses députés du Likoud ont évoqué, il y a près d’une semaine, leur soutien à l’application de la souveraineté israélienne dans certaines zones de Cisjordanie, après que plusieurs responsables de la sécurité ont déclaré que cela pouvait mettre le pays en danger.
Dans une lettre adressée à Netanyahu et relayée par la Douzième chaîne, reprise par le site The time of Israël, le groupe Commanders for Israel’s Security (CIS), qui se décrit comme un ensemble non partisan de 300 militaires retraités, a exhorté le Premier ministre à faire un référendum avant d’annexer du territoire. Ils ont déclaré qu’une telle démarche pourrait conduire à l’effondrement du la coopération sécuritaire avec l’Autorité palestinienne et renforcer les organisations terroristes.
Netanyahu a balayé leurs craintes. En utilisant la dénomination biblique de la Cisjordanie, il a déclaré sur Twitter que «les terres en Judée et en Samarie ne sont pas juste une garantie pour la sécurité d’Israël, elles sont notre patrimoine». A. Z.

L’article «L’Etat islamique est une émanation de la CIA» est apparu en premier sur El Watan.

Read on source website...

Author: ElWatan.com

Le quotidien El Watan a été lancé le 8 octobre 1990, dans le sillage des réformes politiques, par vingt journalistes regroupés dans la SPA El Watan. Premier journal indépendant du matin, d’expression française, à être édité en Algérie, il a basé sa ligne éditoriale sur un traitement objectif de l’information, en développant des analyses pertinentes, une vérification rigoureuse des informations publiées et un souci constant d’ouverture à l’ensemble des sensibilités politiques du pays, notamment celle de l’opposition démocratique.