Des nouvelles de la répression de la manif du 11 mai

Plusieurs interpellations ont eu lieu pendant la manif du 11 mai, quelques nouvelles des poursuites judiciaires
4 interpellations ont eu lieu entre 16h et 17h30 (3 à Belsunce et 1 à la plaine). Les 4 personnes sont passées au tribunal lundi :
une personne a refusé la comparution immédiate (outrage rébellion, violence sans ITT). Elle comparaîtra le 7 juin, et est en contrôle judiciaire jusqu’à son procès, avec interdiction de Marseille. une personne a accepté la comparution immédiate (outrage, accusée d’avoir craché sur les flics, et d’avoir un caillou dans la poche). peine prononcée : 2 mois de surcis et 500 euros pour le flic (200 euros pour “préjudice moral” et 300 euros de frais de dossier). une personne a accepté la comparution immédiate (violence). Peine prononcée : 8 mois sans mandat de dépôt. une personne a accepté la comparution immédiate (outrage et rébellion). Peine prononcée : 10 mois de surcis avec mise à l’épreuve, obligation de soin, obligation de formation, obligation d’indemniser les flics (2400 euros).ATTENTION : les personnes présentes au tribunal en soutien aux inculpé.e.s ont noté qu’un avocat commis d’office était de connivence avec l’avocat des flics. Il a négocié pour que le prévenu accepte la comparution immédiate, après avoir discuté avec l’avocate des flics.
Les audiences en comparution immédiate qui font suite aux manifs du samedi ont lieu le lundi à 14h au tribunal. Si des personnes peuvent s’y rendre, c’est intéressant de faire une compte rendu d’audience (il y a des conseils pour faire un compte rendu d’audience sur le site rebellyon)
Les permanences de la legal team ont lieu tous les mercredis à 18h, à Manifesten, 59 rue Thiers, 13001.

Read on source website...

Author: Mars-Infos.org

MIA est un média libre, anti-capitaliste, anti-autoritaire et révolutionnaire, sur Marseille et ses alentours. Ce site a vocation à relayer les informations et événements s’inscrivant dans cette perspective. Il est animé et modéré par un collectif autonome de tout syndicat et de tout parti politique et se passe allègrement de la présence de professionnels des médias.